Magazine

Église FJKM : Formation dans neuf sites de la FJKM

L’Église reformée Fjkm compte plus de vingt mille prédicateurs (Mpitoriteny) ayant suivi une formation au sein de l’École de préparation pour les Laïcs ou Sekoly Fanomanana Laika (Sefala). Pour la première fois dans les annales de l’église, une formation ou recyclage a été organisée dans 9 sites du Fjkm, dans les différentes régions, les 4 et 5 septembre dernier.

Les responsables au sein du Bureau exécutif ou MF (Mpiandraikitra Foibe) après deux réunions successives, en octobre 2018 et en avril dernier, ont décidé de tenir compte de l’importance de la prédication et du sermon. De plus, c’est le point essentiel et essence même d’un culte.

C’était une grande première, car depuis 1996, date de la création de l’école Sefala, c’est la première fois que tous les prédicateurs acquièrent un recyclage, si les diacres (diakona), Katekista, pasteurs ou autres ne cessent de se recycler tous les 2 ou tous les 3 ans.

Pour celle de la partie nord-ouest, le SP 18 dans la région Sofia andrefana au Port-Bergé, a accueilli les 4 synodes régionaux dont celui du Boina vaovao Mahajanga les 4 et 5 septembre dernier. Plus de 120 participants ont ainsi assisté à cette première formation organisée pour les « Mpitoriteny ».

« Si les prédicateurs sont ainsi nombreux, la question pour la Fjkm était de savoir quel était le but de chacun en prêchant, quels sont les résultats attendus et ce qu’ils ont semé ont-ils apporté des résultats et changement tant pour le concerné que pour la société et les entourages. Et surtout pour la nation, la région ou la ville où ils habitent », ont ainsi déclaré le responsable du site du SP Sofia andrefana le Secrétaire exécutif de la Branche Sampati, pasteur, Jacques Séraphin Randrianantenaina.

L’objectif étant de recycler les prédicateurs pour éviter qu’ils ne tombent dans la routine dans l’exercice de leur fonction de sermonneur. Et surtout, la base de la foi des églises reformérs est axée sur l’éternelle rénovation et amélioration. Le thème cette année est : « les vrais prédicateurs selon l’enseignement de la FJKM ».
Les matières telles que dogmatique, histoire des églises, Renouveau pour l’éducation de la Mission (REM), la pratique et la biblique sont les 5 matières de base de l’enseignement au sein du Sefala.

Aujourd’hui, des milliers de laïcs ont suivi des formations au sein de l’école Sefala, la plupart tiennent des places importantes au sein des différents départements et entreprises ainsi qu’auprès des ministères. Pour la Fjkm, ils doivent être des témoins et être le sel et la lumière de la terre.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter