Social

Éducation – L’ONG ABD organise des ateliers créatifs gratuits

« Un enfant bien éduqué, garant du développement, » tel a été le leitmotiv de l’ONG « Ankizy Beazina ho Dimby » lors de la première séance de son atelier créatif à l’EPP Soanierana I, le samedi 14 septembre.

Ainsi, un atelier créatif destiné aux enfants de 5 à 12 ans, fruit de l’initiative de l’ONG ABD, a eu lieu à l’enceinte de l’École Primaire Publique Soanierana I samedi dernier. Quarante enfants ont bénéficié d’une séance de lecture, de coloriage, de bricolage ainsi qu’une projection de documentaire. La participation à toutes les activités de l’atelier est gratuite. L’ONG fournit tout le matériel ainsi que le suivi de tous les apprenants grâce à la participation active de ses jeunes bénévoles.

L’atelier a pour objectif d’occuper les temps libres des enfants pendant les vacances en leur octroyant des activités attrayantes et intellectuelles. L’« Ankizy Beazina ho Dimby » a travaillé étroitement avec la Commune Urbaine d’Antananarivo ainsi que les responsables au niveau de l’EPP Soanierana I.

« Vu le nombre des enfants qui n’ont pas pu passer leurs vacances en dehors de la ville, nous avons décidé de leur fournir des ateliers créatifs pour occuper leur temps libre tout en apprenant de nouvelles choses. La première séance a eu lieu ce jour. Pendant les deux dernières séances, ce 21 et 28 septembre, les enfants s’attèleront à des activités plus enrichissantes. Notons que toutes les activités sont gratuites mais les participants doivent s’inscrire sur la page facebook de l’ONG, » explique Dallyca Ken Rotsiniaina, présidente de l’ONG ABD.

Etant une jeune formation, l’ONG ABD commence à prendre place dans le milieu social du pays. Ayant comme cible les familles vulnérables, les projets de l’ABD touchent particulièrement les enfants de 5 à 12 ans. L’un de ses projets phares qui est en cours de réalisation, est l’installation d’une bibliothèque et d’une salle informatique de proximité. Ainsi, ce projet appuyé par divers partenaires sociaux et surtout des responsables locaux a déjà son « fokontany pilote ». Des milliers de familles seront bénéficiaires de ce projet en gestation.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter