A la une Sport

Rallye du Boeny : Fred et Andry Tahina prennent les rênes

L’équipage de la Subaru n°7 a pris la tête du Rallye du Boeny, à l’issue de la deuxième journée, grâce notamment aux trois scratches réalisés dans les ES4, ES5 et ES7.

CINQUANTE kilomètres de spéciales et voilà le duo FredAT (Subaru Impreza N4) qui s’est emparé du leadership du Rallye du Boeny.

L’équipage de la Subaru Impreza n°7 a démarré la deuxième journée d’hier en trombe. Scratch dans l’ES4 et également dans l’ES5, pour terminer la Section 3 en 30min 31,9sec. à ce moment-là, Fred Rabekoto et Andry Tahina Andrianjafy ont pris une avance de plus de vingt secondes sur la paire Rivo-Ando (Subaru Impreza R4). Tandis que Sitraka et Rado Rakotomalala (Subaru Impreza N4) étaient relégués à plus de quarante secondes.

Ils en ont rajouté une couche, en signant également le chrono de référence dans l’ES7, pour conforter leur position de tête. Au terme de l’Etape 2, ils comptent un cumul de 51min 08,2sec. Le fait de rouler sans direction assistée durant les trois dernières épreuves ne les a pas vraiment gênés finalement.

Auteur du scratch dans l’ES6, Sitraka et Rado grimpent au second rang avec un cumul de 51min 57,1sec. Et ce, malgré des soucis de pneumatique et de pont durant cette deuxième journée, ainsi qu’une pénalité de 30sec. Premiers jeudi soir, Rivo et Ando Randriana­rivony descendent à la troisième position. La faute à une crevaison dans l’ES7 notamment, qui leur a fait perdre de précieuses secondes. Ils ont bouclé cette Étape 2 en 52min 07,4sec.

Cinq spéciales restantes

Le top 5 est complété par Hariandry Boana – Ny Anjara Rajaonalisoa (Subaru Impreza M12) et Tahina RazafinjelinaRanto Ramarokoto (Subaru Impreza M12), avec respectivement des cumuls de 52min 28sec et 52min 52,7sec. Le premier tout-terrain pointe à la sixième place, à savoir le Ford Ranger de Teddy Rahamefy et Herman Ratsimbarisoa (53min 29,8sec).

Tandis que la première 2RM est classée neuvième, en l’occurrence la Peugeot 306 de Judicaël Rakotomalala et Fabrice Ravelonindrina (55min 13sec).

Les trois premiers se tiennent en moins d’une minute, les cinq premiers en moins de deux minutes. La troisième et dernière journée de ce samedi promet encore une belle bagarre.

Avec cinq épreuves spéciales, d’une longueur totale de 47,03 km, ainsi qu’une quarantaine de bornes de liaison, la victoire peut encore basculer d’un côté comme de l’autre. Fred et Andry Tahina disposent d’une avance de 49sec sur les Rakotomalala, mais ne sont pas à l’abri pour autant.

Sans oublier les frères Randrianarivony, qui restent capables d’une « remontada » pour décrocher leur troisième victoire de la saison.