Océan indien

Drogue : Pas de liberté conditionnelle pour un Malgache

Il reste en cellule. Le Senior District Magistrate Navish Jheelan a refusé la liberté conditionnelle à Jocelyn Nidhowam en début de semaine devant la Bail and Remand Court. Ce malgache a été arrêté à sa descente d’avion à l’aéroport le 26 janvier 2018. Il avait en sa possession 351g d’héroïne d’une valeur marchande de Rs 5,3 millions (583 millions ariary). Jocelyn Nidho­wam avait nié les accusations lorsque la drogue avait été retrouvée dans sa valise. Sa défense : il n’était pas au courant du contenu de sa valise car il l’avait achetée à l’aéroport.

Le magistrat Jheelan s’est aligné à la police qui est d’avis que le présumé trafiquant ne peut être surveillé même sous des conditions strictes s’il retourne à Madagascar. Car ce dernier n’a donné aucun détail sur son adresse à Madagascar.

«Étant donné que la nature des preuves est forte et que si reconnu coupable sous l’accusation de trafic de drogue, il risque une lourde peine d’emprisonnement, je suis d’avis que le demandeur peut récidiver car il n’a rien à perdre. Et cela serait désastreux à la société s’il commette à nouveau des délits similaires», note le magistrat Jheelan. Jocelyn Nidhowam a été reconduit en cellule.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter