Region

Antsirabe : Saisie de trente-cinq tonnes de farine périmée

L’intervention d’une personnalité dans une affaire impliquant un opérateur étranger, propriétaire de marchandises périmées, risque de faire capoter l’instruction de cette magouille dans la ville d’Eaux.

Environ trente-cinq tonnes de farine périmée, en provenance du port de Toamasina et destinée à la vente et à la consommation à Antsirabe, ont été saisies au barrage de Tombontsoa, à l’entrée de la ville, la semaine passée. À la suite d’une enquête, la police a effectué une fouille au dépôt de cet opérateur. Elle a alors fait la découverte d’autres produits périmés tels que des spaghettis et de l’huile alimentaire.

Comme il fait l’objet d’enquêtes et de poursuites judiciaires pour commercialisation de marchandises  non consommables pouvant nuire à la santé de consommateurs, cet opérateur très connu à Antsirabe, se trouve au cœur d’une affaire sensible pour le tribunal et la police. De fait, ces entités veulent accomplir leur travail, tandis qu’un haut responsable fait tout son possible pour mettre la pression sur le parquet et le tribunal d’Antsirabe afin que l’opérateur ne soit pas inquiété. Or, ce n’est pas la première fois qu’il est mêlé à une affaire d’écoulement de marchandises n o n consommables.

 

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter