Actualités Economie

Enseignement technique – La formation en BTP à moderniser

Une réforme initiée en 2011 suit actuellement son cours. À terme, les centres concernés devraient se voir sous un nouveau jour.

Moderniser les dispositifs de formation aux métiers du bâtiment et travaux publics (BTP) pour satisfaire les besoins en infrastructures. Suite à une étude de faisabilité technique et pédagogique effectuée par la société française de réalisation, d’étude et de conseil (SOFRECO) en 2011, et ayant eu le financement de l’Agence française de développement (AFD) en 2012, le projet de modernisation des dispositifs de formation aux métiers du BTP a finalement été lancé depuis 2015. « Nous sommes actuellement dans la phase du développement des activités à caractère pédagogique, notamment dans la formation des formateurs », comme l’a expliqué Josoa Ramamonjisoa, directeur exécutif du centre national Emploi-formation (CNEF-BTP), interviewé hier dans son bureau au ministère de l’Emploi, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle. Cette phase a permis de recruter l’agence d’exécution qui s’occupera de la réhabilitation et de l’aménagement des locaux dans les neuf centres de référence priorisés dans ce projet de modernisation.

Centres de référence
L’acquisition et l’installation des équipements nécessaires à cette modernisation, par contre, nécessiteront dix à douze mois, suivant les procédures définies par l’accord de financement entre Madagascar et l’AFD. Pourtant, les infrastructures commencent déjà à être en place. « On s’occupe de neuf centres actuellement : cinq de la MEETFP dont des collèges et des lycées, deux de l’enseignement supérieur, dont l’institut supérieur de la Technologie de Tananarive et l’école supérieure Polytechnique ; et enfin deux centres qui sont à la fois partenaires et bénéficiaires, dont l’institut national de l’Infrastructure d’Alarobia et le centre de Formation technique économique d’Ambatona-kanga. Ceux-ci devraient par la suite être des centres de référence. Ils sont sujet de réhabilitation », d’après toujours Josoa Ramamonjisoa, directeur exécutif du  CNEF-BTP.
Ce projet de modernisation vise à assurer l’adéquation formation-emploi par la mise en place de dispositifs performants de formation professionnelle pérenne, en actualisant les contenus de formation dans les principaux métiers de la filière BTP, et en rénovant les centres de formation de cette filière.

Rado Andriamampandry