Accueil » Social » Variant Delta – Les autorités sanitaires aux aguets
Social

Variant Delta – Les autorités sanitaires aux aguets

Le  ministre  de  la  Santé  publique  et  ses  collaborateurs  se  préparent  à  l'arrivée du  variant  Delta.

Le variant Delta se fait menaçant. Le ministère de la Santé se dit prêt, au cas où cette souche indienne arriverait à Madagascar.

Le ministère de la Santé publique est aux aguets, face à la propagation du variant Delta, dans le monde, et sa présence dans seize pays africains. « Nous sommes prêts, au cas où le variant Delta arriverait sur notre territoire », déclare le ministre de la Santé publique, le professeur Hanitrala Jean Louis Rakotovao, lors de l’émission « Lazao ny marina », sur la chaîne de télévision nationale (TVM), mercredi soir.

Ce ministère sera mieux préparé et plus équipé que lors de la deuxième vague de l’épidémie de coronavirus, à entendre les déclarations du ministre. « Le bilan de la deuxième vague de l’épidémie de coronavirus nous a permis d’identifier ce qu’il y a à corriger et les stratégies efficaces à pérenniser, notamment, le « tracing contact », pour éviter la propagation de la maladie. Les équipements nécessaires pour faire face à une nouvelle vague, comme les tests, les médicaments et surtout les équipements de protection individuelle (EPI) sont déjà déterminés », précise le professeur Rakoto­vao. Joint au téléphone, hier, son proche collaborateur, le professeur Patrick Rakoto­malala, directeur de cabinet au sein du ministère de la Santé publique, souligne que ce département « dispose de ressources humaines expérimentées et d’infrastructures pour faire face à une nouvelle vague de l’épidémie ».

Pas de pénurie d’oxygène

Il n’y aurait pas, en tout cas, un risque de pénurie d’oxygène. « Nous avons les réserves d’oxygène nécessaires, et en plus, nous en produisons suffisamment », précise cette source.

Le variant Delta ne circule pas encore à Madagascar, selon les dernières informations communiquées par le ministère de la Santé publique. «Aux dernières enquêtes, c’est le variant sud-africain qui est présent à Madagascar», précise le ministère de la San té publique.

Le variant Delta est classé parmi les variants inquiétants. Il est plus contagieux et générerait un risque d’hospitalisation élevé. L’Inde a été fortement débordée, lors de la circulation de ce virus dans ce pays, au mois d’avril-mai. Cette souche indienne très contagieuse domine dans le monde. Elle est majoritaire dans des pays comme la France. Madagascar ne sera pas épargné. Pas plus tard qu’hier matin, plusieurs passagers, en provenance de ce pays, ont débarqué à l’aéroport d’Ivato.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Introuction Variant Delta : nom de code AF935.
    Pour détruire les indigènes d’Amérique du Nord, on apprend dans les cours de Médecine que les envahissuers fournissaient des couvertures imbibées des bacilles de la variole. Idem en Australie, Nouvelle Zélande etc la liste est longue : les chercheurs ne manquent pas d’imagination à ce sujet….