Accueil » Sport » Rallye du Vakinankaratra – Les jumeaux Rasoamaromaka en tête
Sport

Rallye du Vakinankaratra – Les jumeaux Rasoamaromaka en tête

Mika a réalisé le meilleur temps absolu sur le circuit du Parc de l'Est.

La première journée du Rallye du Vakinankaratra a été dominée par les jumeaux Rasoamaromaka. Faniry et Maka sur Peugeot 206 et Peugeot 208 ont trusté les deux premières places.

Faniry et Mika Rasoama­romaka ont survolé la première journée du Rallye Vakinankaratra, hier à Antsirabe. Le premier, associé à Ny Anjara Rajaonalisoa (Peugeot 206), a réalisé le meilleur chrono de la première super spéciale au Parc de l’Est. Soit 2min 36,50sec. Par la suite, Mika, navigué par Fafah Rasata (Peugeot 208), a amélioré le chrono de son frère lors de la deuxième épreuve. Soit 2min 30,50sec.

On connaissait déjà le potentiel des deux Peugeot. Les jumeaux avaient fait parlé la poudre lors du premier rallye à Andranovelona. Certes, ils avaient rencontré des soucis mécaniques durant cette manche inaugurale de la saison (ndlr : arrêt et redémarrage en rallye 2). Mais en dépassant les 100 km/h de moyenne, ils avaient laissé bouche-bée le public.

Collision frontale

Hier, ils ont tout simplement confirmé leurs performances, en reléguant à plusieurs secondes leurs principaux poursuivants. À titre de comparaison, Mathieu Andrianjafy et Andrianina Ravoajanahary (Subaru Impreza), deuxièmes de l’ES1, se trouvaient à 2,10sec. Un écart significatif sur une distance de seulement 2,52 km.

Avant de réaliser leur chrono de référence dans l’ES2, Mika et Fafah ont évité de peu le drame dans la première spéciale. Une erreur au niveau du timing de départ a été à l’origine d’une cacophonie sur. En effet, Rivo et Ando Randrianarivony (Subaru Impreza) se trouvaient encore au point stop, en contre sens qui plus est, quand Mika et Fafah ont été autorisés à s’élancer. Une collision frontale aurait pu se produire.

Mais fort heureusement, le jeune pilote a élargi sa trajectoire de justesse, quand il a croisé la Subaru alors qu’il était en plein travers. Après, alors qu’il était sur le point de boucler son deuxième tour, une troisième voiture a démarré, à savoir celle de Tsito et Tsiresy Ramia­rinjaona (Mitsubishi Lancer Evo IX). Et la Peugeot a aussi failli se téléscoper avec la machine japonaise.

Ce samedi et ce dimanche, place aux choses sérieuses dans ce Rallye Vakinankaratra. La grippe comprend douze spéciales d’une longueur totale de 114 km.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter