Accueil » Social » Média – L’agence de presse Taratra reprend du service
Social

Média – L’agence de presse Taratra reprend du service

Le  siège  de  l’Agence  Taratra  est  équipé  de  matériel performant.

Renaissance. C’est ainsi que les responsables au sein du ministère de la Communication et de la culture qualifient la reprise de service de l’agence nationale d’information Taratra. Pour ce retour en scène, elle est rebaptisée Dépêche informative Taratra. Si l’ancienne ANTA s’occupait, aussi, des archives de presse, la Dépêche informative Taratra s’occupera exclusivement du volet informatif. Elle jouera le rôle d’agence de presse à part entière. «Il s’agit d’une agence de presse nationale. Notre ambition est qu’elle soit une référence en matière d’information institutionnelle». déclare Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo, ministre de la Communication et de la culture.

La Dépêche informative Taratra ambitionne donc de centraliser toutes les informations «institutionnelles et officielles». Son entrée en scène ne remet, toutefois, pas en cause les canaux de partage d’information habituels des institutions et autres entités publiques, que sont les mailings, les sites web et les pages sur les réseaux sociaux. Selon les explications de la ministre de la Communication, l’agence de presse nationale veut, aussi, contrecarrer les «Fake news», qui foisonnent sur les web.

Plage horaire

Les dépêches publiées, ou les informations partagées par la Dépêche informative étatique ne seront accessibles que sur son site web et sur ses pages sur Facebook et Twitter. «Il y a trop d’informations, trop de rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux sans qu’il y ait un travail journalistique comme le recoupement, en amont», soutient la porte-parole du gouvernement.

À s’en tenir aux mots de la ministre Rakotondrazafy Andriatongarivo, les informations institutionnelles «ne seront considérées comme officielles que lorsqu’elles seront publiées par l’agence de presse nationale».

Selon Fetraniaina Rakotondrasoava, directeur général de la communication, outre les plateformes sur le web, une plage horaire sera prévue pour les dépêches de l’agence de presse sur la Radio Madagasikara (RNM), et une bande de défilement quotidienne sur la Televiziona Malagasy (TVM).

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter