Sport

Élection FMF – Cinq candidats dans la course

Parmi les cinq, Doda a déjà présidé la FMF entre mars 2017 et novembre 2018.

En attendant la publication de la liste définitive par le Comité de normalisation, survolons le parcours et la situation de chaque candidat. Ils sont cinq à briguer la présidence de la Fédération Malgache de Football, en vue de l’élection du 24 août. Parmi eux, trois ont déjà occupé des postes au sein de l’institution.
Le premier, Doda Andria­miasasoa, était vice-président du temps où Ahmad dirigeait la FMF. Quand ce dernier a pris les rênes de la Confédération Africaine de Football, en mars 2017, Doda Andriamiasasoa a hérité du poste de président durant la période d’intérim.
Le deuxième se nomme Raoul Arizaka Rakotobe. L’ex directeur général de la CNaPS était devenu deu­xième vice-président de la FMF, il y a cinq ans. C’était à l’issue de l’élection de mars 2014 à Mahajanga, au cours de laquelle il était candidat à un poste au sein de comité exécutif.
Comme lui, Neypatraiky Rakotomamonjy a aussi déjà siégé au CE. Il semble qu’il soit revenu sur sa décision de ne plus participer au processus électoral, après la débâcle de novembre 2018 à Sambava. Cette assemblée générale extraordinaire s’était conclue sur un fiasco, après que le quorum ne fut pas atteint.
Neypatraiky Rakotoma­monjy avait alors annoncé qu’il retirait sa candidature.
Face à ces trois candidats en interne, on retrou­vera Hery Rasoamaromaka et Mohamad Abdillah. Hery Be est le seul à s’être prononcé publiquement parmi les cinq candidats. L’ancien président de Tana Formation pourrait bénéficier de sa position actuelle, sachant qu’il s’agit d’un des plus proches collaborateurs du président de la République, Andry Rajoelina.
Pour sa part, Mohamad Abdillah, ancien arbitre international et instructeur de la FIFA, évolue depuis longtemps dans l’univers footballistique.