Accueil » Sport » Rugby à VII – Les Makis débutent contre la France
Sport

Rugby à VII – Les Makis débutent contre la France

Les  Makis  à  leur  arrivée,  hier  à  l'aéroport  CDG  de  Paris.

La sélection féminine malgache de rugby à VII vise une première qualification pour les Jeux Olympiques, ce week-end. Elle s’attaque au tournoi de repêchage de Monaco avec l’intention de réaliser cet exploit. Pour son premier match dans le groupe C, elle affrontera la formation française, qui évolue quasiment à domicile. Un véritable défi face à un adversaire connu pour son niveau avancé. Les Makis dames avaient déjà disputé un tel repêchage en 2016. Cette fois-ci, elles « comptent faire plus que de la simple figuration », confie-t-on auprès du staff technique.

Avant ce rendez-vous décisif en territoire monégasque, Madagascar avait participé au Rugby Africa Solidarity Sevens, au mois de mai à Tunis. L’occasion d’affronter le Kenya et la Tunisie, afin d’affûter les armes au cours d’une préparation grandeur nature. Ce séjour maghrébin a permis aux joueuses de prendre le rythme.

Après la France, la sélection féminine malgache enchaînera avec Hong Kong, dans la soirée de samedi. Et enfin, elle conclura la phase de poule dimanche, face à la Colombie, qui vise une deuxième qualification consécutive pour les Olympiades.

Deux strapontins

Douze pays participent à ce tournoi de repêchage. Elles sont réparties en trois groupes de quatre équipes. Les deux premiers de chaque groupe, ainsi que les deux « meilleurs troisièmes », iront en phase à élimination directe. À terme, les deux finalistes décrocheront un ticket pour les JO. Le chemin qui mène à Tokyo s’annonce plein d’embûches. Autant pour les Makis que pour leurs adversaires. Dans la mesure où il n’y a que deux strapontins à pourvoir par rapport à un nombre de prétendants élevés.

Les pensionnaires de l’équipe nationale malgache se sont envolées pour la France, mardi soir. Elles sont arrivées à Paris hier matin. Par la suite, elles ont rallié la Principauté de Monaco, située dans le Sud de l’Hexagone. Elles ont deux jours pour s’acclimater et pour peaufiner les derniers détails, avant le début de la compétition.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Nos joueuses ont été éliminées dès leurs premiers matchs en prenant une véritable raclée chaque fois. Le rugby à 7 est un rugby de vitesse explosive. Nos filles sont trop lentes, loin d’être des gazelles. Cela n’a rien à voir avec le rugby à 15. Courage et percussion ne suffisent pas …. A présent, détection et sélection doivent être réalisées autrement. Un jour peut-être !!!!!