Accueil » Faits divers » Ambohimirary – La famille du garçon tabassé réagit
Faits divers

Ambohimirary – La famille du garçon tabassé réagit

Jean Christiano Rabehanta, 10 ans, est le garçon brutalisé et désigné à la vindicte populaire par un homme, lundi à Ambohimirary, dans le cinquième arrondissement.

L’enfant s’est ensuite plaint de maux de tête suite aux coups qu’il a reçus. « Nous l’avons seulement amené au centre de santé de base (CSB II) d’Andraisoro. Puisque nous n’avons pas d’argent, le médecin nous a donné du paracétamol et nous a laissé rentrer. Nous ignorons si Christiano a subi des traumatismes internes, nous n’avons pas les moyens financiers pour une radio. » raconte Marie, sa mère. Elle n’a pas non plus porté plainte, toujours faute de moyens.

C’était lundi vers 16h, le garçon, étudiant à l’école primaire publique (EPP) d’Ambatokaranana, venait de trouver sa salle où il passera son examen blanc de CEPE. Accompagnés de deux camarades, il attendait les déchets à jeter d’une famille voisine de l’agresseur quand celui-ci est sorti et s’est acharné sur lui.

Les deux autres enfants ont pris la fuite. Le quidam a accusé Christiano d’avoir volé ses volailles. Il l’a battu et jeté dans une rizière. « Je n’ai rien fait et jamais, je n’ai eu l’intention de voler », a-t-il répondu au bourreau, tout en s’agenouillant.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter