Accueil » Magazine » Boeny – Un véhicule fourgon infiltré
Magazine

Boeny – Un véhicule fourgon infiltré

Les mesures annoncée par le CCO national sur l’annulation de toutes les autorisations de circuler en dehors d’Analamanga vers les autres régions ne sont de tout respectées. Depuis le 11 mai, date de publication de cette décision, des dizaines de missionnaires continuent de circuler et de pénétrer à Mahajanga.

La dernière situation journalière au niveau du CCO dimanche est de cinquante neuf voitures contrôlées au niveau du point de contrôle d’arrivée de Marovato à Belobaka, dont huit voitures particulières venant de la capitale, une voiture Sprinter taxi-brousse et vingt-huit camions, sept camions citernes, quatorze Sprinter fourgons. Au total, cent quarante-huit personnes contrôlées durant la journée du dimanche dans ces voitures. Des missionnaires du ministère de l’Environnement et du ministère de la Santé sont actuellement à Mahajanga, pour une formation. Les habitants sont de nouveau sur leurs gardes et aux abois.

A quatre-vingt-dix pour cent, les missionnaires refusent de se mettre en quarantaine. Désormais, nous exigerons les Ordres de Mission (OM), a déclaré un membre de la commission de riposte au sein du CCO Boeny hier. Vendredi dernier, un véhicule fourgon a été confisqué par les forces de l’ordre et le chauffeur subit des enquêtes au niveau de la Gendarmerie nationale. Les quatre passagers infiltrés ont été envoyés au niveau du CHU de Mahavoky Atsimo pour une mise en quarantaine.

Pour les trente et un PCR des missionnaires du 17 mai dernier, les résultats ne sont pas encore rendus au niveau du CCO Boeny.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi