Social

Vie familiale – Des enfants réservent une surprise à leur père

Asrane Tombo et son frère sont fiers d’offrir des gâteries à leur papa à l’occasion de la fête des pères, en guise de reconnaissance pour tout ce qu’il fait pour eux.

Des chefs de famille ont adhéré au comité de pères responsables. Leurs enfants sont reconnaissants envers eux.

Asrane Tombo et son jeune frère, des habitants de la ville de Nosy Be, ont mijoté une petite surprise à leur père, hier. Ils se sont sacrifiés pour pouvoir lui offrir des cadeaux, à l’occasion de la fête des pères. Ils ont mis de côté leur argent de poche. « Notre père ne rate jamais les occasions, pour nous offrir des présents et ceux dont nous avons besoin. C’est triste s’il n’en reçoit pas à sa fête. C’est pourquoi on a épargné, chacun, les 200 ariary que nos parents nous donnent chaque jour », raconte ce garçon de 12 ans. Avec la somme de 12 500 ariary, ils sont allés au marché, à l’insu de leur papa et avec la complicité de leur maman, lui acheter des biscuits, du gâteau, du jus de fruit, entre autres, et les lui ont offerts, hier, avant le repas du midi tout en lui souhaitant, « Bonne fête ».
Malgré son jeune âge, Asrane est très reconnaissant envers son père. « Notre père est génial. Il passe beaucoup de temps avec nous, malgré son emploi du temps très chargé. Tous les vendredis, par exemple, on fait une petite réunion familiale, pour parler de tout ce qui s’est passé tout le long de la semaine. Ils nous félicitent et nous encouragent à continuer pour les bonnes choses qu’on a faites. Et ils corrigent nos erreurs. Ils nous écoutent lorsqu’on leur parle de nos problèmes. On rit beaucoup ensemble, aussi », raconte ce jeune garçon.

Des pères responsables
Sa femme, Josiane Ravaoarisoa n’a pas non plus manqué de lui préparer un bon repas, à l’occasion de cette fête. « Mon mari me soutient beaucoup dans mes tâches. Chaque dimanche, il part au marché, faire nos provisions de la semaine et achete ce dont les enfants ont besoin », indique-t-elle.
Assoumany Tombomisy, le mari de Josiane Ravao-arisoa, est membre du comité des Pères responsables dans le district de Nosy Be. Créée en 2013 à Antsiranana et en 2017 à Nosy Be, cette association des pères a pour objectif de changer le comportement des hommes, les pousser à s’engager plus, en tant que père de famille. « Selon les chiffres, 65 % des foyers à Antsiranana sont monoparentaux, dont 97 % tenus par une femme. Nous formons les pères à savoir comment aimer, protéger, communiquer sans violence, gérer le conflit et éduquer, dans le but de diminuer la violence conjugale », explique Patricia Rasoa-
nindrina, coordinatrice du Cœur et conscience. À l’occasion de la fête des pères, les cinq meilleurs papas de Nosy Be ont été primés.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter