Faits divers

Région Atsimo Andrefana – Braquage des titres de paie des pensionnaires

Les pensionnaires de toute la région Atsimo Andrefana attendent qu’une solution soit trouvée au plus vite.

Des bandits armés ont attaqué un missionnaire de la trésorerie de l’État en partance d’Antananarivo. Les retraités ne seront pas payés à temps.

Galère pour les pension-naires de la région Atsimo Andre­fana. Dans la matinée d’hier, un communiqué signé par le trésorier général de Toliara a informé les fonctionnaires à la retraite que le paiement de leur pension pour le compte du mois de juin, prévu être effectué ce jour, sera repoussé à une date ultérieure en raison de cas de force majeure.
D’après les informations communiquées, le missionnaire qui devait emmener les titres de paiement a été victime d’une attaque à main armée et les pièces en question sont tombées entre les mains de malfaiteurs. Cet acte de banditisme a été perpétré en fin de semaine. Le fonctionnaire du trésor, pris pour cible, a quitté Antananarivo pour rejoindre Toliara, lorsqu’il a été la proie d’une escouade de braqueurs armés.
Les circonstances de l’attaque ne sont pas encore communiquées. Joint au téléphone pour de plus amples informations sur le braquage, le service des renseignements auprès du groupement de la gendarmerie nationale de la région Atsimo Andrefana affirme ne pas être informé de l’acte de banditisme qui venait de se commettre. Aucun mort ni blessé ne sont en revanche signalés. Des centaines de millions d’ariary sont pris en otage dans cette affaire.

Solution aléatoire
Ce sont les pension-naires des dix districts de la région Atsimo Andrefana dont Toliara I, Toliara II, Ampanihy-Sud, Betioky-Sud, Ankazoabo-Sud, Beroroha, Sakaraha, Morombe, Benenitra et Beroroha qui se retrouvent privés de leur paie jusqu’à ce que solution soit trouvée.
La perception de la pension commence le 18 du mois pour les fonctionnaires à la retraite. Avec la célébration de la fête nationale la semaine prochaine, la trésorerie de l’État a pris des dispositions pour avancer les paiements, mais ceux de la région Atsimo Andrefana se sont heurtés à cet incident qui risque fort de les repousser de quelques jours au moins.
La date à laquelle les personnes âgées, victimes par ricochet de cette attaque armée, pourraient être enfin payées, n’est pas encore déterminée.
Dans le communiqué, le trésorier général de Toliara indique qu’elle sera affichée dès qu’une issue sera trouvée. L’équipe de la trésorerie de l’Etat s’attèle actuelle- ment à la recherche de solutions, mais aucune information ne filtre pour l’instant.
Promettant une célérité des procédures et des démarches à préconiser pour que les personnes concernées puissent être payées dans les meilleurs délais, le trésorier général de Toliara appelle à la compréhension.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter