Culture

Evénement – La création malgache honorée

« The Business of Artistry » initié par l’ambassadeur des États-Unis a ravi toute une communauté d’artistes.

Une soirée des plus conviviales s’est tenue dans un cadre exclusif. « The Business of Artistry » émerveille par le talent des artistes conviés à y participer, dans la soirée du vendredi.

Dans l’optique de valoriser la créativité, le talent, les inspirations de toute la communauté artistique nationale, c’est un événement inédit que l’aAmbassade des États-Unis a organisé, ce week-end. Offrant l’opportunité aux artistes nationaux de se découvrir à leur aise sur un marché artistique et culturel en constante épanouissement, « The Business of Artistry » s’est découvert comme un tremplin pour hisser haut le savoir-faire de nos artistes-peintres et nos stylistes. Ceci est perçu telles des prémices qui s’annoncent comme un projet enrichissant pour la culture nationale de la part des États-Unis qui s’affirment comme l’un des fervents admirateurs de l’art malgache.
Ce rendez-vous du vendredi fut l’occasion pour diverses sommités culturelles de se retrouver à la résidence même de l’ambassadeur Michael Pelletier à Ambaranjana, pour jouir en exclusivité des nouvelles créations d’artistes triés sur le volet. Et l’ambassadeur de confier « J’ose espérer que cet événement vous ravisse, vous inspire, mais surtout qu’elle contribue à nous faire comprendre l’importance de la culture, de l’art en général ainsi que leurs vraies valeurs, notamment sur le plan économique et pour l’épanouissement du pays ». « The Business of Artistry » s’est surtout affirmé comme une occasion propice aux échanges entre acteurs culturels et étatiques, sur l’importance de la culture pour le développement durable.

De la peinture au stylisme
Vers 18 heures, la soirée débute et s’est ouverte sur une exposition temporaire du peintre Mahefa Rasamuel, intitulée « Renaissance ». Le peintre nous livre une série de tableaux abstraites qui représentent des fragments d’émotions chronologiques qui l’inspirent depuis le début de l’année et qui illustrent ensemble la renaissance d’une vie. S’ensuit un grand défilé de mode dans la cour même de la résidence de l’ambassadeur Michael Pelletier, durant la soirée. Ils étaient trois illustres stylistes à se relayer pour l’occasion, en présentant chacun une collection inédite de leur part.
Le plus jeune ouvre le bal, Lucka R. s’affirme comme un jeune talent qui, fort de sa passion pour la mode, souhaite briller par son envie d’exposer sa vision de la société à travers le stylisme. Il s’est présenté à travers sa collection intitulé « Swanky », qui mélange un style bohémien avec une touche de modernité. Active dans le milieu depuis 2012, Sariaka Rah prend ensuite le relais avec sa collection intitulé « Innovation » qui, portée par les différents modèles, scande la diversité culturelle dans une société contemporaine. Le dernier, mais pas des moindres, Michael Vida clôt la soirée en présentant une collection tout à son image. Lui qui, avec près de 15 ans de carrière au compteur, continue de surprendre et de se distinguer au fil des générations avec une patte bien à lui.
De quoi particulièrement ravir l’ambassadeur et sa femme, qui se sont plu à arborer les créations de Vida, participant même au défilé à la grande surprise de l’assistance. La soirée fut aussi l’occasion d’apprécier le talent musical du groupe Sodiala qui regroupe la famille Randriamihajasoa au complet. Ce dernier a bercé l’événement de sa maîtrise du bà-gasy.