Accueil » Actualités » Toamasina – La population locale découvre le produit «Yes»
Actualités Régions

Toamasina – La population locale découvre le produit «Yes»

PSI Madagascar promeut ce préservatif dans la capitale de l’Est. La sensibilisation des jeunes sur les dangers des rapports sexuels précoces, est menée.

Absti­nence pour les jeunes et adolescents, fidélité pour les personnes mariées, monopartenariat pour les adultes célibataires. Ce mot d’ordre  reste plus que jamais d’actualité, surtout quand il est question d’infections ou de maladies sexuellement transmissibles (IST/MST). De ce fait, s’activant de façon continue dans la prévention de ces maladies auprès de la population en général, des jeunes en particulier, PSI Madagascar convie ce week-end la population de Toamasina à découvrir en détail l’un de ses produits phares, la marque de préservatif « Yes ».
Le produit que les Tananariviens ont découvert au mois d’avril 2015, se présente comme une exclusivité du côté de Toamasina. À première vue, cette nouvelle marque intrigue la population locale par ses particularités, car il est bien différent du précédent dont la promotion est également à la charge de PSI Madagascar.
Pierre Loup Lesage, représentant résident de l’organisme, apporte une précision. « Outre la promotion du produit, on tient surtout à faire passer un message auprès de la jeunesse locale. Le fait est que, malheureusement, on constate ici que 25% des jeunes filles, âgées de 14 à 24 ans, sont victimes de mariages et de grossesses précoces. Nous les aidons ainsi à prévenir ce genre de situation, notamment à travers l’emploi de ce produit. »

Parfumé à la fraise
Plus fin, mais tout aussi résistant et parfumé à la fraise, le préservatif « Yes » se veut être plus populaire et accessible à tous. Ainsi, PSI Madagascar en collaboration avec sa branche locale entame une riche programmation cette fin de semaine pour mieux sensibiliser le public et afin de convaincre la jeunesse locale sur à l’importance de prévenir ces dangers qui les guettent.
Outre la promotion du préservatif, l’organisme a comblé le jeune public, hier, en présentant la deuxième édition de l’événement « Urban Dance », au gymnase Soavita. Un rendez-vous où tous les lycéens de Toamasina ont été conviés pour se mobiliser autour des « Dangers des rapports sexuels précoces ». Le ministre de l’Éducation nationale, Paul Rabary, a lui-même fait le déplacement.
« Soyez vertueux, soyez sages et surtout accordez plus de temps à vos études. Ne prenez pas le risque de gâcher votre avenir pour si peu », affirme-t-il en s’adressant aux jeunes. Les lycéens invités ont illustré à travers leur talent, la thématique du jour, à travers la danse, le slam et un concours de Miss et Mister. Ce jour, un grand carnaval égayera la ville, toujours avec ces jeunes, aux couleurs de PSI Madagascar et de son nouveau produit. Le tout axé sur le message principal choisi par les organisateurs, « Une vie saine et des résultats mesurables ».

Andry Patrick Rakotondrazaka