Accueil » Faits divers » RN7 – Un mastodonte part en tonneaux
Faits divers

RN7 – Un mastodonte part en tonneaux

À  voir  les  dégâts  sur  le  camion,  ses  occupants  ont  eu  de  la  chance  de  s’en  être sortis  presque  indemnes.

Lâchés par ses freins, un poids-lourd chargé de boissons et de matériaux de construction s’est renversé. Ses occupants ont survécu mais les dégâts sont très importants.

La RN7 a été le théâtre d’un accident spectaculaire dans la matinée de jeudi. La cabine d’un poids lourd a été littéralement aplatie après une embardée. Le toit du camion s’est affaissé sous le poids du véhicule. Par miracle, ses occupants ont réussi à en sortir presque indemnes. D’après les informations recueillies auprès de la brigade territoriale de la gendarmerie nationale d’ Antanifotsy, les trois personnes qui se trouvaient à bord souffrent de blessures légères. Hors de danger, elles ont pu regagner leurs foyers respectifs. Le poids-lourd transportait une cargaison de bières et de boissons hygiéniques. D’après les témoignages de ses occupants, les freins ont subitement lâché. Devenu incontrôlable, le camion de marque Mercedes est parti en tonneau. Après une roulade spectaculaire, le camion a terminé sa course folle sur l’accotement. Il s’est immobilisé sur le flanc droit après avoir déboulé hors du bitume.

Les cageots de bière et de boissons ont été éjectés de la remorque lorsque le camion a entamé son tonneau. Aucune victime collatérale n’est en revanche signalée. Le sinistre s’est produit à la hauteur de Tsarafara Antani­fotsy.

Contrôle renforcé

D’après les informations recueillies, le camion venait de récupérer les boissons et les matériaux de construction à Ambohimandroso et allait les livrer lorsque le pire s’est produit. La plupart des bouteilles de boisson contenues dans les cageots sont irrécupérables. Des éclats de verre jonchaient le bitume après l’embardée.

Outre les freins inopérants, la mécanique du poids lourd est restée intacte. Dans l’après-midi, le mastodonte a été remis sur ses roues pour être emmené dans un atelier de réparation. Pour le constat et l’ouverture d’enquête, des éléments de la brigade territoriale de la gendarmerie nationale à Antanifotsy se sont dépêchés sur les lieux. Couché sur son flanc dans un coin du bas-côté, le véhicule accidenté n’a pas provoqué un embarras de la voie publi­que.

Hier une délégation de l’Agence de Transport Terrestre (ATT ) s’est dépêchée à Ambatolampy avant de renforcer les contrôles de la circulation sur la RN7. À partir de ce jour, les véhicules de transport en commun faisant route sur l’axe Sud ne peuvent pas aller au-delà d’Amba­lavao. Les taxis-brousse de la zone régionale peuvent néanmoins faire des liaisons entre Ampatolampy et Antsi­rabe. Les transports de marchandises et les missions d’ordre sanitaire, judiciaire, sécuritaire et celles liées aux services essentiels sont par ailleurs autorisées.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter