Accueil » A la une » Prévention – Le gouvernement opte pour le vaccin « Jonhson Jonhson »
A la une Politique

Prévention – Le gouvernement opte pour le vaccin « Jonhson Jonhson »

Les commandes de vaccins anti-covid  ont  été  passées.

Le gouvernement a choisi le vaccin qui sera utilisé à Madagascar dans sa campagne de vaccination anti-Covid.

Madagascar a déjà lancé les procédures pour la commande du vaccin Jonhson & Jonhson, selon la ministre de la Communication et de la culture, Lalatiana Andriantongarivo, porte-parole du gouvernement, dans l’émission « Tsy ho tompon-trano mihono », sur les chaînes nationales, hier. « Cela a été décidé au conseil du gouvernement et au conseil des ministres », indique-t-elle. Il s’agit d’un vaccin américain, à injection unique, ce qui devra faciliter la campagne de vaccination. Son m ode de c on se r v a ti on convient aux systèmes de conservation à Madagascar.

Dans une publication de l’organisation mondiale de la Santé (OMS), en date du 29 mars, il est mentionné que ce vaccin représente 85% d’efficacité contre les formes graves de la Covid-19 et il serait efficace à 67% contre une infection symptomatique. Par ailleurs, ce vaccin s’avérerait efficace contre le variant sud-africain, selon des études effectuées par le groupe stratégique consultatif d’experts (SAGE) de l’OMS.

C’est justement un vaccin qui protège contre les nouveaux variants du virus que Madagascar recherche. L’épidémie de coronavirus est en train de faire des ravages en cette deuxième vague de l’épidémie, avec la circulation du variant sud-africain, contrairement à la première vague qui semblait avoir été moins sévère.

Commandes passées

Ce vaccin n’est pas toutefois sans risque. Les États-Unis et l’Afrique du Sud viennent de suspendre la vaccination Jonhson & Jonhson, cette semaine. Six personnes aux États-Unis ont développé des cas graves de caillots sanguins après avoir reçu les doses de Jonhson & Jonhson. Le producteur du vaccin est en train d’étudier ces cas. « La question qui se pose est : est ce qu’il y a un lien de causalité entre la thrombose et le vaccin », s’interroge un médecin à Madagascar.

Malgré ces faits, le gouvernement ne ferait pas marche arrière. Les commandes sont passées et les doses de vaccin Jonhson & Jonhson vont arriver, à entendre la porte-parole du gouvernement. « Nous restons toutefois vigilants sur les vaccins », ajoute-t-elle. Elle a indiqué que Madagascar n’a pas opté pour l’initiative Covax, du fait que le vaccin Astra- Zeneca figure dans la liste des vaccins dont bénéficiera Madagascar en lançant sa commande dans le mécanisme Covax. Ce vaccin a cependant plusieurs effets secondaires, selon la ministre.

Les professionnels de santé, les forces de l’ordre et les personnes âgées volontaires recevront les doses des premiers vaccins qui arriveront à Madagascar.

2 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • C’est un choix intelligent et de bon sens . C’est un vaccin  » vecteur viral  » de l’adénovirus humain vivant . Le SAGE de l’OMS avec son groupe d’Experts a publié des recommandations précises sur son utilisation .L’ agence Européenne des médicaments (EMA) et la FOOD and DRUG Administration (FDA) des états unis ont conclu qu’il peut être utilisé sans danger . Tout comme le vaccin Astrazeneca l’apparition par la suite de complications graves à type de thromboses veineuses atypiques cérébrales a fait décider les états unis de suspendre ce vaccin Janssen. Un risque estimé de l’ordre de 1 cas pour 1 000 0000 de vaccinés donc la balance bénéfice/risque reste en faveur de ce vaccin . Son efficacité est évaluée à 66,9 % contre le SARS -COV-2 souche originelle et l’étude 3001 ( ENSEMBLE ) le confirme bien . Contre le variant Sud Africain les études aux états unis et en Afrique du sud montrent une efficacité globale plus faible à 64% . Le doute concerne le variant Amazonien P1 du Brésil plus toxique . La durée de la protection n’est pas encore définie . Ce vaccin a l’avantage d’une seule dose à injecter et se conserve facilement au réfrigérateur . Son prix est moins onéreux 6,93 euros . De toute façon ce vaccin n’est pas les vaccins chinois SINOPHARM et SINOVAC que même Monsieur GAO directeur chinois de contrôle et de prévention des maladies a émis des doutes sur leurs efficacités tout comme SPOUTNICK V des Russes avec la SOVAQUIE qui connaît une flambée de l’épidémie malgré la vaccination de 80 % de sa population . Le vaccin Pfizer et plus coûteux 15,5 euros et pose le problème logistique pour son acheminement et sa conservation à moins de 80 % . Par contre il est clairement établi qu’il a une efficacité de 95 % contre la souche originelle et 91,3 % contre tous les variants avec une durée de protection de 6 mois au minimum .
    On regrette beaucoup ce retard à l’allumage d’une campagne de vaccination intensive à cause de l’obscurantisme , l’irréalisme et l’incompétence du pouvoir politique et des autorités sanitaires . La vie humaine est sacrée et des  » criminels  » sont tout désignés . On aurait pu éviter autant de cas contaminés et de décès en démarrant la vaccination début février 2021 . Les états unis viennent d’octroyer encore 2 milliards de dollars pour le dispositif COVAX de l’OMS . Le pire c’est le risque d’émergence de mutants plus meurtriers qui vont prendre le dessus sur le variant Sud Africain et il portera la dénomination variant Malgache .
    La stratégie vaccinale devrait cibler les personnes à risques et les soignants dans un premier temps . Le but c’est d’atteindre l’immunité collective avec la vaccination de 60% de la population mais vraiment dommage parce que la protection attendue pour la saison hivernale ne sera pas atteinte suite à cette décision tardive des dirigeants qui s’avère  » préjudiciable  » à la santé de 25 millions de Malgaches . Mais on ne fera pas la fine bouche …

  • le vaccin jonhson and jonhson suspendu en afrique du sud et aux états unis,le PDG de pfizer a annoncé que leur vaccin nécessite un troisième rappel au bout de 6 mois et peut etre un rappel tous les ans, mais cela dépendra des variants, pourquoi il annonce cette bonne nouvelle pour eux car cela veut dire qu’il va encore vendre plus de vaccin et engrengera plus de profit ou mauvaise nouvelle pour les patients car on se fait vacciner pour etre tranquille face à la maladie.En 2009 exactement pfizer a payer une amende de 2,3 miiliard de dollar à propos du medicament bextra,,est-ce qu’on peut leur faire confiance,si le protocole est vraiment rigoureux, pourquoi maintenant le PDG de pfizer a dit que l’efficacité du vaccin diminue au bout de 6 mois,l’essai clinique du vaccin de pfizer et moderna ne sont pas encore terminé et aujourd’hui personne ne pourra pas quel serai l’efficacité du vaccin après trois mois et l’etude sur la transmission de la maladie aussi n’était pas faite donc personne ne pourra pas dire si on est vacciné on ne transmet pas la maladie.Quel est l’interet de se faire vacciner dans ces cas là