Accueil » Régions » Antsiranana – La rumeur sur le sérum bleu fait fureur
Régions

Antsiranana – La rumeur sur le sérum bleu fait fureur

Dr Issa  explique le type de serum existant.

La ville d’Antsiranana a été secouée par une folle rumeur à propos d’un sérum bleu. Les medecins ont du faire une mise au point pour rassurer l’opinion.

Au moment même où la Covid-19 réapparait et met le monde en alerte, un autre type de « virus » se répand, très contagieux et difficile à arrêter. Il s’agit des faux contenus ou des rumeurs sur la maladie et le traitement sur les réseaux sociaux et sur Internet. Comme ailleurs, la région Diana n’est pas épargnée à ce fléau causant des désastres et des malheurs.

C’est pourquoi, les médecins qui travaillent au sein des hôpitaux de la ville réquisitionnés pour prendre en charge des personnes atteintes de la pandémie de Covid19­sont sortis de leur silence en organisant ,hier , au Centre Hospitalier Universitaire de Tanambao, une rencontre avec la presse pour démentir certaines des rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux et, donc, parmi la population et aussi pour apporter des éclaircissements aux polémiques autour des prestations de services de ces centres hospitaliers .

Outre les rumeurs sur la transmission, les remèdes, le type de population touchée, la prévention et la façon de tuer coronavirus, celles sur le « sérum bleu » a gagné du terrain. Ce qui a diminué le nombre des personnes qui se soignent à l’hôpital , car la famille d’une personne décédée à l’hôpital a pris en photo la bouteille d’un sérum transparent reflétée par la couleur du rideau bleu dans la chambre. Puis, elle a répandu ces fausses nouvelles dans les réseaux sociaux.

« Par peur, la population hésite d’aller à l’hôpital car ces nouvelles ont rapidement circulés partout. Il n’est donc pas étonnant si les cas graves sont actuellement en hausse, car les malades ne choisissent l’hôpital qu’au dernier moment » a affirmé le Médecin Lieute­nant-colonel Harisolofo Rakotonindrina, médecin chef de l’Hopital Militaire d’Antsiranana, tout en démentant les rumeurs véhiculées sur certaines couleurs de sérum utilisé pour le traitement du Covid-19 au sein de son établissement.

À cette occasion , le pharmacien Dr Issa Aboudou Houssen a apporté plus d’explications sur les caractéristiques des sérums existants, tant au niveau des pharmacies qu’ au sein des hôpitaux. « Nous tous, on s’approvisionne auprès d’un seul grossiste et tous les serums sont incolores et transparents. Donc, le sérum bleu n’existe pas » rassure-t-il.

Mesure sévères

Comme les rumeurs les plus folles ont couru ces derniers jours, à tel point que les dirigeants régionaux et les représentants de la société civile ont fait un point lors de cette rencontre. Citons entre autres la présence du secrétaire général de la régional Diana Taciano Rakotomanga qui a déclaré que des mesures sévères seront prises pour ceux qui répandent ces fausses rumeurs causant de perte de vie humaine. Il en est de même sur l’application de la loi sur la cybercriminalité.

De sa part, le Dr Dels Andrianiaina directeur du CHU Tanambao , a insisté sur la gratuité des soins pour les malades atteints de la pandémie de covid-19 au sein de son établissement, y compris le scanner suivant l’initiative de prise en charge adoptée par le gouvernement actuel.

Quoi qu’il en soit, Dr Lethicia Lydia Yasmine, directeur régional de la santé publique Diana, a également tiré la sonnette d’alarme sur le relâchement au sein de la population. outre le démenti su la couleur du sérum , elle a mis un accent particulier sur le comportement des gens. Pour elle, sans maintien des gestes barrières, l’épidémie de Covid-19 pourrait repartir de plus belle car le virus circule encore et il faut se protéger et protéger les autres. »

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter