NAUFRAGE - Onze suspects arrêtés


Du rebondissement sur l’accident maritime survenu le 11 mars à Ambilobe. Onze présumés coupables ont été arrêtés par la gendarmerie. Ils seraient complices du trafic d’êtres humains qui a coûté la vie à au moins trente-quatre personnes. Les informations recueillies auprès des six individus enquêtés et d’une rescapée auditionnée à Ankazomborona, de la commune de Bemaranja, ont mis les fins limiers sur la bonne piste. L’organisateur de la migration clandestine vers Mayotte, identifié comme Moustapha, est actuellement recherché. Il n’y avait plus personne chez lui quand les gendarmes y ont débarqué, lundi. Agissant sur l’ordre du procureur de la République d’Antsiranana, l’équipe judiciaire a découvert une pièce à conviction qui établit la relation entre le quidam et une femme dénommée Be Sujette. Il s’agit d’un acte de vente d’un moteur hors-bord. Cette femme fait elle aussi l’objet d’un avis de recherche. Deux autres survivantes du drame, une femme de 24 ans et une adolescente de 15 ans, ont été retrouvées par les gendarmes de la Sofia, sur la RN6, au croisement de Befandriana-Nord.
Plus récente Plus ancienne