Accueil » Régions » Environnement – Les feux réduits de 7% grâce aux pare-feux agricoles
Régions

Environnement – Les feux réduits de 7% grâce aux pare-feux agricoles

Les travaux de commission durant l'atelier de renforcement des actions de gestion de feux.

La superficie incendiée au niveau national a diminué de 18%, pour l’année 2021 et de 7% dans la région de Boeny, grâce à des mesures incitatives de valorisation durables des espaces disponibles.

Tel était le point saillant de l’atelier de trois jours sur le renforce ment des actions de gestion des feux et de développement local dans la Région Boeny, qui s’était déroulé à l’Hôtel Baobab Tree, depuis mardi jusqu’à ce jour.

Tous les maires des six districts de la région Boeny ont participé à cette formation qui a duré trois jours et organisé conjointement par le Ministère de l’environnement et du Développement durable ainsi que la Région Boeny avec la coopération allemande PAGE/GIZ.

La Région de Boeny dispose d’un énorme potentiel en ressources naturelles et capital humain. Ces richesses doivent permettre un développement local durable à un focus à la fois sur le développement humain, mais aussi sur la capacité du cap naturel à se régénérer.

Ces dernières années, la Région fait face à des différentes pressions sur les ressources naturelles marquées par des feux répétés dans le paysage, y inclus des aires Protégées comme le Parc National Ankarafantsika, mais également d’autres pressions liées à la demande accrue en bois, en charbon et en terres agricoles.

« L’objectif dans la gestion des feux est atteint pour le Ministère de l’environnement et du développement durable (MEDD), si l’on attendait une réduction de 10%, il a diminué jusqu’à 18%. Toutefois, 13,81% des zones brûlées se trouvent dans les aires protégées. Aussi, des actions de gestion de feux sont à renforcer autour et à l’intérieur de ces aires protégées dont à Ankarafantsika », a déclaré le Directeur général du MEDD, Hanitriniaina Razafindrahanta.

Renforcement des actions

« La déforestation est en augmentation dans la région, la solution est lente. Nous remercions la coopération allemande car le projet de « pare-feux agricoles  » qu’elle mène par le projet LLand Dev avec la population locale est un travail concret », a déclaré le Gouverneur, Mokhtar Andriantomanga.

« La coopération allemande se soucie de la préservation de la biodiversité. Notre préoccupation, c’est d’amener nos savoirs pour trouver des solutions ensemble qui permettent à la région Boeny et les communes d’assurer un développement digne et durable. Diverses initiatives et approches innovantes sont menées pour renforcer davantage les capacités en matière de gouvernance des ressources naturelles et des moyens d’existence des citoyens de la région notamment avec les appuis de la GIZ notamment sur la gestion durable de valeurs-clés, la gestion durable des terres, l’accompagnement et la clarification de la propriété foncière ainsi que l’amélioration de la gouvernance décentralisée », a déclaré Michaella Braun, Directeur PAGE/ GIZ.

L’objectif de l’atelier sur le renforcement des actions et de développement local dans la Région Boeny visait le possible des bonnes pratiques de gestions des feux et des paysages en faveur du développement local et à illustrer avec des cas concrets sur les démarches possibles. « Les terres ont été travaillées gratuitement sur des tracteurs afin que LLand Dev puisse démarrer la culture sur 600 ha de terres à BekibayMahajanga II, et Andranofasika ainsi qu’à Ankijabe et à Ambatoboeny. Plus 90% des travaux sont maintenant terminés », a souligné Harifidy Rakoto Ratsimba, le chef de projet de Lland Dev.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter