Accueil » A la une » Intempérie – L’inondation menace Atsimondrano
A la une Social

Intempérie – L’inondation menace Atsimondrano

Les  habitants  d'Ampitatafika  lancent  une  SOS.

Les précipitations incessantes ont engendré la hausse du niveau des eaux autour des trois rivières dont Sisaony qui observe une crue impressionnante depuis hier.

L’alerte inondation est lancée. L’Autorité pour la protection contre les inondations de la plaine d’Antananarivo (APIPA) annonce que les quinze communes traversées par la rivière Sisaony sont exposées à une vigilance rouge. Le niveau de la rivière monte et va atteindre les 4m dans les prochaines douze heures si les précipitations continuent. Les communes concernées sont Tsiafahy, Bongatsara, Antanety, Ampahitrosy, Soalandy, Ampanefy, Soavina, Anosizato Andrefana, Ampitatafika, Ambavahaditokana, Fenoarivo, Itaosy, Ambohitrimanjaka, Fiadanana et Ampangabe. La montée des eaux à l’échelle d’Ampitatafika est de 3,73m, la cote de vigilance de danger imminent rouge dont le 4m sera atteint dans les douze heures.

Pour l’Ikopa et à l’échelle d’Antelomita, le niveau de l’Ikopa est de 1,51m. Le niveau monte et montera durant les prochaines douze heures. À l’échelle d’Ambohimanambola, le niveau atteint 1,65m. À l’échelle d’Anosizato, le niveau de l’Ikopa est de 0,29m tandis que la cote de vigilance au niveau de cette station est de 3,00m. À l’échelle de Bevomanga, Ikopa atteint le niveau les 2,72m. La rivière Mamba observe une montée puisqu’il est de 1,50m à l’échelle d’Ambohidroa.

Évacuation

Dans le fokontany Antandrokomby, commune Anosizato Andrefana, le nombre de sinistrés augmente depuis la matinée d’hier. Le maire de la commune dénombre quarante toits à 9 h du matin et quatre vingt dix neuf vers 15h. Au total, près de 146 foyers et sept-cent quatre vingt-huit personnes sont touchés par la montée des eaux. Actuellement, toutes les personnes concernées par l’inondation ont dû se déplacer. « La commune rurale d’Anosizato Andrefana a déjà prévu que l’EPP d’Anosizato Andrefana accueille les sinistrés », indique Laurence Andriambololona, maire de la commune Anosiza to Andrefana. L’évacuation a déjà commencé auprès du fokontany Antandrokomby. « Les familles victimes se sont réfugiées auprès de leurs familles le temps que la situation se rétablisse. Leurs biens ont été également évacués à l’abri de l’eau. Les quartiers mobiles veilleront sur la sécurité des meubles et des affaires des sinistrés », enchaîne le maire. Dans la commune d’Ampitatafika, les victimes appellent au secours. « L’eau entre même dans notre maison », témoigne un habitant.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi