Accueil » Social » Insécurité alimentaire – Le Japon à la rescousse du Sud
Social

Insécurité alimentaire – Le Japon à la rescousse du Sud

Trois millions de dollars. Tel est le montant de l’aide japonaise pour soutenir la lutte contre l’insécurité alimentaire qui sévit dans le Sud du pays. Cette somme sera, principalement, affectée à l’aide alimentaire pour soixante-treize mille personnes.

Le décaissement des trois millions de dollars pour appuyer la guerre contre le kere a été annoncé officiellement par Higuchi Yoshihiro, ambassadeur du Japon, lors d’une visite chez Christian Ntsay, Premier ministre, hier, au palais d’État de Mahazoarivo. Selon les explications du diplomate, les autorités japonaises ont donné le feu vert à l’octroi de cette aide à Madagascar, quelques heures avant son entretien avec le chef du gouvernement.

Ce soutien japonais est une réponse à « l’appel éclair», émis par le gouvernement et le Système des Nations Unies (SNU), le 18 janvier, afin de booster les aides d’urgence pour lutter contre l’insécurité alimentaire dans le Sud. La décision des autorités japonaises a été précédée par une descente sur terrain faite par son ambassadeur, la semaine passée. Une mission à l’issue de laquelle il a établi un rapport sur la situation de la détresse alimentaire d’une grande partie des habitants de cette partie du pays.

La Suisse a, également, répondu à l’appel à l’aide lancé en faveur des victimes du kere dans le Sud. Chasper Sarott, ambassadeur helvète, a indiqué durant une rencontre avec Djacoba Tehindrazanarivelo, ministre des Affaires étrangères, le 11 février, que son pays octroie un million de francs suisses pour soutenir les efforts de lutte contre l’insécurité alimentaire. Les réponses à « l’appel éclair », lancé en janvier commencent à arriver. Seulement, les aides collectées jusqu’ici sont encore loin des 75,6 millions de dollars qui seraient nécessaires aux aides d’urgence pour riposter au kere.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi