Accueil » Economie » Transports aériens – Air Austral apporte ses précisions
Economie

Transports aériens – Air Austral apporte ses précisions

Suite aux récentes déclarations du Ministre des Transports et de la Météorologie du gouvernement Malgache sur une chaine de télévision privé malgache, rapportées par le journal L’Express de Madagascar, Air austral souhaite apporter les précisions suivantes. Depuis 2005, le groupe Air Madagascar utilisait des ATR72 dont la configuration choisie par Tsaradia était de 70 sièges, soit 8 en classe privilège et 62 en classe loisirs. Les ATR72 sont des appareils très performants et adaptés, tant en termes de capacité qu’en rayon d’action, à la desserte domestique de Madagascar. Ils permettent par ailleurs de décoller et d’atterrir à pleine charge depuis des terrains complexes tels qu’Antsiranana, ou encore Toamasina.

Compte tenu de l’augmentation du trafic domestique, il avait été décidé, en accord avec le Gouvernement et ses représentants, d’augmenter la flotte composée de 4 ATR72 et de louer 2 ATR72 supplémentaires à Air Austral, permettant ainsi d’économiser les frais d’approche. Le loyer mensuel de chaque ATR loué par Air Austral à Tsaradia est de 75 000 dollars et non de 196 000 dollars, comme l’affirme M. Le Ministre des Transports. Ce prix a été fixé selon les niveaux de prix du marché pour ce type d’appareil sur la base de données publiée par le cabinet ASCEND, que tout le monde peut consulter. La problématique du climat particulièrement chaud en milieu de journée sur l’aéroport d’Ivato, situé à 1 300 mètres au-dessus du niveau de la mer, pendant une période de l’année, ne permettant pas le décollage à pleine charge, était bien connue des services opérationnels d’Air Madagascar qui opéraient depuis 2005 sur des ATR72-500. Cette particularité était d’ailleurs prise en compte par les services commerciaux.

Air Austral avait plutôt choisi l’option de limiter à 64 le nombre de sièges pour ses 2 ATR. Air Austral a toujours été consciente de l’importance pour Madagascar du maintien des vols intérieurs. Et malgré d’importants arriérés de paiement, elle a continué à mettre à disposition de Tsaradia ses deux ATR72. Si Tsaradia a pu maintenir les vols intérieurs à Madagascar en cette période de crise sanitaire particulièrement complexe pour le secteur aéronautique, c’est également grâce à la stratégie mise en place par Air Austral de création d’une Tsaradia indépendante, plus agile, et devenue profitable dès sa deuxième année d’opération.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter