Accueil » A la une » Lutte anti-covid-19 – Le CVO Plus comme arme de guerre
A la une Politique

Lutte anti-covid-19 – Le CVO Plus comme arme de guerre

Andry Rajoelina tenant une boite de gélules CVO + lors de l’inauguration de Pharmalagasy

Le conseil des ministres tenu hier a instauré la vigilance sanitaire dans trois régions. Il a également recommandé la consommation de CVO+ et le recours à la vaccination.

Des mesures modérées. Malgré la hausse de nouveaux cas de coronavirus et la queue au centre de dépistage village Voara, le gouvernement semble ne pas paniquer. Les mesures qu’il a prise hier en conseil des ministres sont ainsi loin de ressembler à celles adoptées l’année dernière tout au début de la crise sanitaire.

Les trois régions où on a répertorié les plus nombreux cas de coronavirus en l’occurrence Analamanga, Vakinankaratra et Haute Matsiatra sont placées en vigilance sanitaire. Elles doivent observer les gestes barrières pour juguler la chaîne de contamination à savoir le port de masque, le respect de la distanciation sociale de un mètre y compris à l’église, l’utilisation systématique de gel hydroalcoolique.

En plus, le rassemblement de plus de cent personnes dans un endroit fermé est interdit alors que le rassemblement en plein air est tout simplement prohibé. Autrement dit, les spectacles en plein air ne sont pas autorisés.

Des mesures réalistes en somme pour préserver la chèvre sans léser le chou. Outre ces mesures, le gouvernement recommande plutôt le recours au CVO+ qui a fait ses preuves dans la lutte contre la Covid-19 à l’image du président de la République qui ne s’est jamais fait vacciner mais s’est protégé avec le CVO +. Le magazine Paris Match a publié récemment un reportage relatant l’efficacité de l’artemisia contre la Covid-19.

Le gouvernement recommande ainsi à la population de recourir au CVO tisane et au CVO + gélules à titre de prévention et de traitement.

Pas de confinement

Le CVO + sera vendu à un prix modéré et le gouvernement offrira du CVO + à ceux qui sont testés positifs et prendra en charge l’achat des médicaments nécessaires au traitement. Quant à ceux qui sont testés négatifs, ils se verront offrir de la tisane CVO à titre de prévention. Des distributions de tisane CVO dans les trois régions.

Avec le CVO +, le gouvernement encourage la population à se faire vacciner. Des vaccinodromes seront installés dans les trois régions. Pour Analamanga, il se trouvera au stade Barea à Mahamasina, au gymnase Vatofotsy pour Vakinankaratra et au stade Ampasambazaha pour Haute Matsiatra.

Pour le moment, il n’y a donc pas ni confinement ni isolation des régions infectées. L’expérience a montré que le confinement est dévastateur pour l’économie et aggrave la pauvreté. En cette période de fête, un confinement aurait été fatal pour le commerce.

Néanmoins les fêtes seront plus ou moins modestes avec l’interdiction de rassembler plus de cents personnes dans un endroit fermé. Il faut ainsi rester en famille. Les soirées de la Saint-Sylvestre risque d’être compromises.Espérons que l’esprit de Noël fera le nécessaire pour arranger les choses.

4 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Mieux vaut en rire ! On nous apprend en plus que Paris Match est une revue scientifique … Le plus grave on distribue aux gens des bas quartiers actuellement ce remède ridicule en fin de validité . Ce qui ressemble à bien des égards comme des actes d’empoisonnement . Bien sûr ce pisse-mémé a fait ses preuves d’efficacité mais que le DG de l’IMRA son promoteur est par contre décédé du covid . Le ridicule ne tue pas en voyant un chef de l’état s’occupant de l’importation et de la réception encore de vaches laitières sans se mouiller les maillots pour une campagne de sensibilisation de la population pour le vaccin . Franchement on vit dans un autre monde quand vous voyez le président de la république Français marteler hier encore lors d’un entretien télévisé  » vacciner , vacciner et vacciner  » pour retrouver une vie normale . Bref on a tout vu avec ce régime mais heureusement la population montre dorénavant des mouvements d’humeur pour cette arnaque avec le CVO boostant la défense immunitaire car c’est une molécule non scientifiquement reconnue … On conseillera de loin le ravintsara et l’eucalyptus …

    • Merci pour cette réponse.

      Oui il s’agit d’empoisonnement. Où sont les scientifiques de ce pays pour garder le silence devant un fait grave
      qui va entrainer des décès à cause de la mégalomanie d’un petit con et une voyoucratie sans mœurs ayant braqué un appareil d’état tout à leur service?

      lexpress a-t-il aussi perdu sa conscience pour ne faire que véhiculer sans apporter son analyse sur la question ?

  • Ratovo et Rakoto ont tout dit à ce sujet et ce qui m’attriste au plus haut point c’est que ces analyses sont d’une pertinence rare et non prises en compte par les dirigeants de Madagascar, et ce qui m’interpelle au plus haut point c’est le Ministre des Affaires étrangères qui manipule le silence avec une rare maestria ; être issu de la Grande Muette ne signifie pas forcément de la fermer, ou alors complice de la grande famille ???

  • Les Pseudo-vaccins sont extrêmement dangereux ! Ils contiennent de l’ALC 0315, qui n’est pas autorisé pour une utilisation chez l’homme. Granophène et rendent lentement stérile ubd il s’agit d’une Expérience génétique. L’OMS ment !