Accueil » A la une » Semaine mondiale de l’entrepreneuriat – Focus sur l’inclusion et la politique
A la une Economie

Semaine mondiale de l’entrepreneuriat – Focus sur l’inclusion et la politique

Les  jeunes  constituent  la  majorité  des  entrepreneurs  malgaches.

Madagascar célèbre le « Global Entrepreneurship Week » avec les thèmes sur l’inclusion des jeunes et la politique.

D’envergure internationale, la «Global Entre­preneurship Week» (GEW) ou Semaine mondiale de l’entrepreneuriat est célébrée dans cent soixante-dix pays, dont Madagascar. Les jeunes s’intéressent à l’entrepreneuriat. Beaucoup témoigneront, ce jour, à Nexta Andraharo, lors de l’ouverture officielle, à l’image de Tahiana Randriarimanana, le premier malgache qui a obtenu le premier prix du fameux Anzisha Prize, en 2016.

Les jeunes se passionnent de plus en plus tôt pour ce domaine. Dans la catégorie 25-35 ans, beaucoup se spécialisent dans les nouvelles technologies, la robotique, ou encore l’agribusiness. ils se tournent vers le monde de l’entrepreneuriat pour s’épanouir professionnellement.

Sortir du lot

« Cependant entreprendre est une activité difficile. Et c’est le point d’ordre à faire connaître aux entrepreneurs malgaches en cette semaine de célébration mondiale de l’Entrepreneuriat ou «Global Entrepreneurship Week» (GEW). Entre- prendre ne se passe pas sans encombres, au contraire c’est un chemin escarpé et ardu. Mais cela ne veut pas dire non plus, qu’il faut fuir l’entrepreneuriat. La réussite vient si on est bien conseillé. Le GEW est justement une opportunité de sensibiliser sur les enjeux liés à l’entrepreneuriat et de mettre en avant l’écosystème entrepreneurial malgache afin de mieux cerner le travail à faire » explique Arlette Raharijaona, l’hôte du GEW.

Une façon pour cette responsable de souligner que des jeunes sont motivés à former d’autres jeunes dans le domaine de l’entrepreneuriat et que les besoins augmentent. Des demandes en formation, en gestion d’entreprise, en leadership se font beaucoup sentir dans les régions comme Menabe, Sava, Atsinana et Vakinan­karatra, d’après toujours les explications de ces jeunes entrepreneurs, ils choisissent de participer au GEW pour sortir du lot et développer leurs activités. Pour la semaine, une grande partie du programme sera consacrée au réseautage à travers divers ateliers, conférences et expositions. La problématique de l’entrepreneuriat à Mada­gascar y sera également exposée suite à un sondage et une enquête auprès des acteurs de l’écosystème entrepreneurial. L’objectif consiste à sensibiliser et conscientiser les jeunes sur l’entrepreneuriat tout en les aidant à accéder aux informations sur l’écosystème et à avoir une envergure nationale pour les années à venir.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi