Accueil » A la une » Football – Barea : Accueil triomphal à Toamasina
A la une Sport

Football – Barea : Accueil triomphal à Toamasina

Grande foule à l’arrivée des Barea à Toamasina.

La ville de Toamasina a réservé un accueil chaleureux aux Barea, samedi aprèsmidi. Hier, ils ont effectué deux séances d’entraînement au stade de Barikadimy.

Sitôt de retour au pays, après avoir transité à Addis-Abeba, les Barea ont tout de suite rallié Toamasina samedi.

Covid ou pas, la ville de Toama­sina est en fête. En témoigne l’accueil triomphal réservé à la sélection, samedi. Très tôt le matin, la mairie a lancé un grand carnaval dans le centre-ville.

À l’arrivée des joueurs dans l’après-midi, la foule était littéralement en liesse sur l’itinéraire menant vers l’hôtel Calypso où ils se sont installés. Un accueil de triomphe digne des champions d’Afrique. Il est vrai que c’est la première sortie des Barea en province.

Toamasina a le privilège d’abriter son premier match international. Comme celui-ci se disputera à huis-clos, la population du Grand Port s’est consolée de cet accueil grandiose pour montrer son soutien à l’équipe nationale.

Les Barea ont foulé la pelouse du stade Barikadimy à deux reprises, hier. Au lendemain de leur arrivée à Toamasina, les hommes de Nicolas Dupuis ont débuté par un léger footing durant la séance de la matinée.

Puis ils ont poursuivi avec quelques touches de balle. Une session destinée au décrassage en d’autres termes. Et ce, sachant que le voyage de la Côte d’Ivoire à Madagascar a été éprouvant, car ils ont effectué trois escales pour rallier la capitale de l’Atsinanana.

Dans l’après-midi, le staff technique a programmé des exercices de plus forte intensité. Les joueurs de champ ont notamment improvisé des oppositions sur espaces réduits, tandis que les gardiens de but ont enchaîné les arrêts et les interventions sur différentes situations. « La préparation s’accentue au fur et à mesure qu’on avance. Les entraînements sont de plus en plus vigoureux », souligne Carolus Andriamahitsi­noro à ce propos.

Blessure de Bôlida

L’effectif est dépourvu de Lalaina Nomenjanahary. Comme prévu, Bôlida est revenu auprès de sa femme en France, qui est sur le point d’accoucher. De plus, une blessure au genou gauche a été diagnostiquée à l’issue du match de jeudi. La durée de son indisponibilité est estimée à deux mois. Côté Ivoirien, plusieurs éléments manquent aussi à l’appel. Max Alain Gradel, Maxwel Cornet, Jonathan Kodjia, et Yao Kouassi Gervais alias Gervinho ont rejoint l’infirmerie. Ils manqueront à l’appel ce mardi.

Avant les deux séances d’hier, qui se sont tenues à huis clos, tous les membres de l’équipe nationale ont passé des tests PCR de détection de la Covid. Joueurs comme staff technique. Les résultats seront connus prochainement.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi