Accueil » A la une » Examen – Pluie de mention très bien au baccalauréat
A la une Social

Examen – Pluie de mention très bien au baccalauréat

La  consultation  des  résultats  affichées  au  lycée  Ampefiloha  hier.

Les résultats du bac ont été affichés samedi pour Antananarivo. Le nombre de candidats admis avec la mention très bien atteint un chiffre record.

La qualité plus que la quantité. Même si 50,77 % des candidats seulement ont réussi à Antananarivo, un taux en hausse par rapport à 2019, les résultats du baccalauréat se font remarquer par le nombre de candidats qui ont obtenu la mention très bien. Jamais dans les annales du bac, on a assisté à un tel phénomène. Les chiffres exacts ne sont pas disponibles au niveau du ministère de l’Enseignement supérieur dont les responsables étaient d’humeur massacran te comme s’ils effectuaient une corvée. Néanmoins rien qu’en examinant les résultats affichés, on constate une longue liste de mention très bien et bien dans toutes les séries et dans tout Mada­gascar.

Dans la série G2 par exemple, les candidats ayant obtenu la mention très bien occupent plus d’un feuillet. C’est dire. C’est à Fianaran­tsoa qu’on dispose de chiffres précis. Du moins au niveau du Sekoly Miarami­lam-Pirenena, Semipi. En série A1, 100% des candidats ont réussi dont 25 % de mention très bien. En série C, 100% de réussite dont 20% de mention très bien. En série D, 100% de succès dont 22% de mention très bien. Des résultats on ne peut plus excellents pour les enfants de troupe de Fianarantsoa où dans l’ensemble, le taux de réussite global est de 44,34% pour le bac de l’enseignement général contre 55,45 pour le bac technique. Le meilleur taux de réussite se trouve d’ailleurs à Antananarivo, suivi de Toamasina (45,21%), Fianarantsoa (44,34% ), Mahajanga (43,69%), Toliara (41%) et Antsiranana (40,58%) concernant le bac général.

Exceptionnels

Avec 69,59% de réussite, Antsiranana est nettement en tête du bac technique suivi de Mahajanga (68,55%), Antananarivo (64,62%), Toliara (56%), Fianarantsoa ( 55,45% ) et Toamasina ( 54,21%).

Comment expliquer ces résultats exceptionnels? Le confinement semble avoir favorisé les candidats. À moins que ce soit le programme réduit qui a facilité les choses. En tout cas, les ministères de l’Education nationale, de l’enseignement technique, et de l’enseignement supérieur peuvent se frotter les mains. L’année blanche tant redoutée n’a pas eu lieu et les résultats ont dépassé toutes les prévisions.

Cerise sur le gâteau, la benjamine des nouveaux bacheliers s’appelle Laeticia Razafindrazaka, 13 ans alors que l’exploit de l’année a été signé par Stéphane Zafivola­manga, 17 ans classe de seconde à Farafangana.

Seule ombre au tableau, le candidat autiste Tahina a échoué mais avec le courage qu’il a montré jusqu’ici, ce n’est certainement que partie remise.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi