Accueil » Economie » Développement numérique – Le premier « Smart village » dans l’Itasy
Economie

Développement numérique – Le premier « Smart village » dans l’Itasy

Après  Sarobaratra,  quarante-neuf  autres  localités  enclavées  bénéficieront du  projet.

La commune rurale de Sarobaratra sera le site d’implantation du premier village intelligent du ministère des Postes et des Télécommunications.

Le développement des technologies numériques figure parmi les priorités des autorités. En ce sens, les initiateurs du projet « Smart Village » sont descendus, en fin de semaine, dans la commune rurale de Saroba­ratra pour concrétiser le projet.

Un «Smart Village» est un lieu d’expérimentation, de mise en œuvre et de transmission des meilleures pratiques participatives e t digitales pour permettre des projets de vie épanouissants au sein des communautés villageoises, professionnelles ou associatives. C’est à travers cette vision que le ministère des Postes, des télécommunications et du développement numérique a choisi la commune de Saro­baratra, dans la région Itasy, pour débuter l’implantation de ces villages numériques.

Une cinquantaine de villages similaires seront édifiés un peu partout sur le territoire national. Grâce à ce projet de développement numérique initié par le ministère des Postes, des télécom­munications et du développement numérique, des villages seront dotés de tous les services postaux tels que la Paositra money et le service de micro-finance. Le « rebranding » des bureaux de la Poste sera aussi réalisé, à achever pour l’année 2020, pour douze localités.

Transformation

Les rénovations permettront d’instaurer les services de « Paositra money » pour améliorer les transferts d’argent, dont les salaires des fonctionnaires. Ainsi, le premier responsable du ministère souligne les efforts de cette administration concernant l’inclusion financière comme le mobile banking, le E-mandat et le post transfert.

« Il s’agit d’un procédé qui vise à transformer des processus traditionnels, des objets, des outils ou encore des professions par les technologies digitales afin de les rendre plus performants. Rendre les villages plus intelligents veut dire apporter une connectivité adéquate aux zones rurales » avance Andria­manohisoa Ramaherijaona, ministre des Postes, des télécommunications et du développement numérique.

Les solutions numériques et le haut débit sont des outils qui permettent de combler le fossé actuel entre les zones urbaines et rurales en matière de connectivité. Ils devraient être utilisés pour l’agriculture de précision, mais aussi pour développer de nouveaux marchés locaux, des solutions de santé en ligne ou pour la production locale d’énergie.

La commune rurale de Sarobaratra travaille déjà sur l’énergie verte avec sa mini-centrale de production hydroélectrique. Le développement des outils numériques dans les zones rurales devrait permettre aux villages de passer à un meilleur usage de leurs ressources, d’améliorer leur attractivité et la qualité de vie de leurs habitants.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi