Accueil » Politique » Antsirabe – Les opposants descendent dans la rue
Politique

Antsirabe – Les opposants descendent dans la rue

La foule qui a suivi les députés Tim samedi.

Après Toamasina, Maha­janga et Fianarantsoa où ils ont été empêchés de faire leur rapport, les députés de l’opposition ont fait une nouvelle tentative samedi, à Antsirabe.

Appuyés par les membres du RMDM, coalition de l’opposition, les députés et sénateurs Tim conduits par Fidèle Razarapiera, Hanitra Razafimanantsoa, Olga Ramalason et assistés de Rina Randriamasinoro, SG du Tim, José Randriama­nantsoa et Harinaivo Rasa­moelina ont prévu de tenir un meeting dans l’enceinte du Magro à Avaratsena. Mais les forces de l’ordre ont quadrillé le lieu dès 5 heures.

Les députés et sénateurs du Tim, flanqués d’une foule considérable, n’ont pas pu y accéder. Les manifestants ont ainsi défilé à travers la ville d’Antsirabe tout en criant leur mécontentement et déception à l’aide d’un porte-voix. Toutefois le député élu à Antsirabe I, Jean François Michella a pu de cette manière faire son rapport en marchant.

Les manifestants se dirigeaient vers Mahazoarivo tout en appelant à la désobéissance civile. C’est ainsi que les membres de l’Emmoreg ont décidé d’agir en tentant de maîtriser les meneurs de la manifestation en particulier un député. Comme par enchantement, les têtes de pont de la manifestation ont disparu dans la foule.

Les manifestants se sont dispersés sans qu’aucune arrestation n’ait eu lieu mais les responsables des forces de l’ordre affirment que l’affaire ne s’arrêtera pas là. Les meneurs feront l’objet d’une recherche.

Le fondateur du Tim, Marc Ravalomanana quant à lui, est satisfait de l’étape à Antsirabe et trouve qu’il s’agit d’un grand succès.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Les députés opposants se contredisent et ne semblent pas choisir la bonne saison pour se comporter ainsi même pacifiquement et tourner le dos aux campagnes à labourer pour l’autosuffisance alimentaire.
    Si elle ou il affirme en tant que la voix du peuple qu’il soit impossible de voter en grands électeurs responsables et instruits et en intelligence collective, en ce moment de pluie, unique saison, n’est-il pas immature d’abandonner la culture des champs, qui est une priorité pour nourrir et apaiser la population que de perdre le temps à labourer les rues de béton ?

Voir aussi