Social

Route Rocade – Des problèmes d’indemnisations subsistent

Des propriétaires non identifiés. L’indemnisation des expropriés touchés par le projet de la construction de la Rocade n’est pas complètement achevée. Les questions de libération constituent un enjeu du projet. Les questions de successions multiples, la vétusté des documents fonciers ainsi que la lourdeur des procédures légales en constituent un grand frein, a-t-on rapporté dans un communiqué. Un aperçu de l’avancement des travaux sur la Rocade a été effectué, hier, par une délégation de l’Union Euro­péenne, de l’Agence française de développement et de l’Autorité routière de Mada­gascar accompagnés par Hajo Andrianainarivelo, ministre de l’Aménagement du territoire, de l’habitat et des travaux publics. D’après l’Agence d’exécution des travaux d’intérêt public (Agetipa), seulement 29% des expropriés ont reçu l’indemnisation de terrain ou biens titrés. Cette situation touche tous les terrains dans les fokontany concernés dans le projet. Cent trois parcelles ne sont pas encore identifiées actuellement sur la partie d’Ambohimahitsy jusqu’à Masay. Et malgré les consultations et les investigations, les propriétaires de ces terrains ne sont pas connus.

« Certains terrains ont plusieurs propriétaires. La procuration est avancée. Mais une fois qu’une personne, parmi les propriétaires, n’est pas présente, la procuration ne peut se faire. Les propriétaires sont obligés d’attendre. D’autres n’ont pas encore pu effectuer les mutations. Du côté de l’État, plusieurs livrets des actes de propriétés ont été déchirés», explique un responsable au niveau de l’Agetipa. Des facilitations des procédures de préparation des dossiers au complet ont été déjà entreprises. L’indemnisation ne peut s’effectuer tant que les dossiers concernant les terrains ne sont pas finalisés.

Décaissement

22 milliards d’ariary ont été destinés à payer l’indemnisation des expropriés afin d’arriver à près de cent quarante six parcelles payées sur les quatre cent trois connues. En termes de montant, sur la somme de 22 milliards
d’ariary, environ 12 milliards d’ariary ont été décaissés jusqu’à maintenant soit 61%. Pour les biens non titrés, le montant décaissé est à 99% tandis que 38,97% est décaissé pour les terrains. En termes de nombre, 80, 69% des expropriés ont reçu l’indemnisation sur les biens non titrés dont les maisons, les locations et les cultures selon l’Agetipa. La libération de l’emprise de la Rocade touche environ mille quatre vingt sept ménages. Des appuis sont envisagés pour compenser les services communautaires. Trente lavoirs et des bornes fontaines seront mis en place dans les fokontany touchés par le projet.