A la une Social

Intempéries – Trois régions en alerte au Sud

Météo Madagascar a émis un bulletin de vigilance fortes pluies pour les régions Sud. La population est appelée à prendre les précautions nécessaires.

Des accidents risquent de survenir dans trois régions du Sud, ce week-end. La direction générale de la Météorologie a placé les régions d’Atsimo-Andrefana, d’Androy et de Menabe en vigilance rouge fortes pluies, vents forts et fortes houles, depuis hier soir, jusqu’à dimanche vers 13 heures. «Une dépression frontale dans le canal de Mozambique va apporter des pluies abondantes au Sud », rapporte Lahatra Mampio­nona, technicien auprès du service de la Prévision météorologique à Ampandria­nomby, hier. Ce mauvais temps générera, également, des coups de vents locaux pouvant atteindre 56 à 60 km/heure, des grêlons, des fortes houles de 3 à 4 mètres. La sortie en mer est, ainsi, strictement interdite, de Maintirano à Farafangana.

Précautions

Ces averses orageuses revêtent un aspect, à la fois, positif et négatif pour les habitants du Sud. Ils vont, certainement, se réjouir d’un peu d’humidité et d’une bonne précipitation, pour arroser leurs cultures. Météo Madagascar les prie, toutefois, d’être vigilants, pour éviter des accidents. Avec l’abondance des précipitations, « des crues éclaires et des inondations locales risquent de perturber le rythme quotidien des habitants des régions concernées par ce phénomène. (…) Les habitants vulnérables sont priés de prendre toutes les précautions nécessaires et de suivre attentivement les consignes émises par les autorités locales», précise la

Météo dans le bulletin de Vigilance forte pluie.

Le niveau de la mer aurait déjà commencé à augmenter à Morondava, hier soir, selon le rapport du Bureau national de la Gestion des risques et catastrophes (BNGRC). «Les sources locales indiquent que le temps s’est dégradé, et que la montée du niveau de la mer est alarmante », informe le Secrétaire exécutif du BNGRC, le colonel Elack Olivier Andriakaja. Dans cette ville de la région de Menabe, les maisons au bord de la mer sont inondées, chaque fois qu’il pleut. Les démembrements du BNGRC dans les trois régions concernées par le mauvais temps, ont été invités à sensibiliser les personnes habitant les zones dangereuses à quitter temporairement leurs maisons.
Le déluge peut être très dangereux pour le Sud de l’île. Au mois de février, des dizaines de personnes à Ampanihy et à Betioky ont péri. Ils ont été emportés par une crue d’eau dans leur sommeil, pendant qu’un déluge s’abattait dans la région Atsimo Andrefana.

Précipitations attendues cet après-midi

Pour ceux qui ont prévu d’assister au match de football entre Madagascar et Ethiopie, n’oubliez pas vos parapluies. Dame pluie sera au rendez-vous. « Nous attendons la pluie, soit dans l’après-midi, soit en fin d’après-midi ou bien en début de soirée », indique le prévisionniste Lahatra Mampionona. La quantité de pluie, pour ce jour, n’est pas précisée. Elle serait égale à la quantité de pluie moyenne en mois de novembre.