Economie

Impôt – La fiscalisation des activités commerciales en ligne envisagée

Composante essentielle de l’économie de nombreux pays, le secteur informel se développe à une vitesse fulgurante surtout avec l’avènement des nouvelles technologies de communication. C’est en réponse à cette problématique que la mise en place d’un dispositif opérationnel pour la fiscalisation des activités commerciales informelles en ligne a été proposée à Androhibe, lors d’une soutenance à l’École Nationale d’Administration de Madagascar(ENAM). « De toutes les ressources publiques définitives, « l’impôt » constitue la principale source de revenu dans un État car lorsqu’il est prélevé, il n y a pas une contrepartie précise en faveur du contribuable. L’évaluation fiscale se fait de manière déclarative. Cependant, rares sont les contribuables ayant des activités commerciales en ligne à s’adonner de leur plein gré à cet exercice », déplore Angelot Zoari­manana, étudiant en formation continue, section gestion publique à l’ENAM.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter