Economie

Électricité – Enelec baissera son tarif

Massivement communiquée en début d’année et finalement tue au fil des mois, la renégociation des contrats des fournisseurs de la Jirama se poursuit. C’est ce qu’on affirme chez Enelec, un des prestataires de la compagnie nationale. «Le dialogue n’est pas rompu en ce qui nous concerne. Il y a un accord de principe sur la baisse du prix de vente à la Jirama voulue par le gouvernement mais il y a la problématique des arriérés», explique un interlocuteur de chez l’entreprise. «Nous sommes au stade où chacun doit seulement ajuster ses curseurs», ajoute-t-il sur une pointe d’optimisme.

En attendant, l’entreprise a annoncé, hier, l’hybridation de ses centrales thermiques à Antsiranana, Mahajanga, Toamasina et Toliara. Pour cela, Enelec s’est associé à Dera Energy, un développeur et producteur indépendant canadien, spécialisé dans l’énergie renouvelable, en l’occurrence le solaire. Ces centrales seront donc adossées chacune à une centrale solaire qui fournira la totalité des besoins dans la journée. «Cela devrait permettre de réduire jusqu’à 40% les coûts de production», affirme le directeur des relations publiques d’Enelec Romy Andrianarisoa, et, par extension, de résoudre progressivement le problème du délestage.

L’entreprise envisage, par ailleurs, de basculer à terme vers le renouvelable avec la perspective de stocker l’énergie. «Nous assistons actuellement à une baisse du prix des batteries sur le marché mondial mais c’est encore cher. Toutefois nous y penserons courant 2020», lance le président de Dera Energy, Richard Voisin, qui a indiqué que la somme investie pour les quatre centrales s’élève à 50 millions de dollars pour un total de 50 mW.

Tarif unique

Les panneaux devraient être installés d’ici la fin de l’année pour un début de production dans la première partie de 2020. D’après Romy Andrianarisoa, l’autre particularité du projet est le transfert de compétence et technologie qu’il permet, avec notamment un recrutement local pour chaque site qui devrait employer entre 30 et 40 personnes
chacun.

Le tarif de vente de l’électricité ainsi produite entre dans les négociations qui se font actuellement avec le gouvernement. Enelec affichera un tarif unique, que le courant provienne des panneaux ou des groupes électrogènes, pour chaque site.