Accueil » Régions » Police nationale – Accent sur la proximité et la vitesse d’intervention
Régions

Police nationale – Accent sur la proximité et la vitesse d’intervention

« Une police nationale proche de la population. » Cette devise ne doit pas n’être que des mots, affirme le contrôleur général de police Fanomezantsoa Randrianarisoa, ministre de la Sécurité publique, durant l’inauguration des nouveaux locaux de la direction régionale de la Sécurité publique (DRSP) de Sofia, hier.

Le mot d’ordre est donc d’avoir des résultats mesurables et quantifiables. Andry Rajoelina, président de la République, l’a souligné durant la cérémonie d’inauguration hier. « Plus de célérité », dans les réponses à l’insécurité est nécessaire. Ce serait déjà le cas dans certaines localités, mais pas encore dans d’autres, ajoute-t-il. Ceci pour expliquer la dotation en matériel des Forces de défense et de sécurité (FDS), la Police nationale, notamment.

Outre la célérité d’action, la proximité est l’autre axe d’effort attendue des responsables de la Sécurité publique. C’est l’une des raisons de la réforme de la structure de la Police nationale, dont la mise en place des directions régionales de la Sécurité publique. Le bâtiment inauguré hier à Antsohihy, est le quatrième après celui d’Antsirabe, Taolagnaro et Manakara. Outre la poursuite de la mise en place des directions régionales, les districts qui n’en disposent pas devraient également être dotés d’un commissariat.

« Ces nouvelles infrastructures et nouveaux matériels changent l’image de la Police nationale », se réjouit le ministre de la Sécurité publique. Il tempère toutefois son enthousiasme en ajoutant « que ce changement d’image ne doit pas concerner le seul aspect extérieur, mais également être perçu dans l’attitude, l’action et les résultats ». Il rappelle que la mission principale de la police est que les citoyens jouissent effectivement du droit à la sécurité.

Le droit à la sécurité, selon le ministre Randrianarisoa, implique trois impératifs pour la police nationale. Il s’agit de la police communautaire qui implique la proximité avec la population, la célérité d’intervention et apporter une réponse adéquate aux besoins sécuritaires de la société. Des paramètres qui s’ajoutent à l’accès aux services chargés de la sécurité que permettrait les infrastructures de proximité. En conclusion de son intervention, le membre du gouvernement martèle néanmoins, qu’au-delà des discours, seuls les résultats témoignent du travail fait.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi