Accueil » Régions » Education – Le taux d’inscription en hausse
Régions

Education – Le taux d’inscription en hausse

Relever le taux de scolarisation. C’est le challenge que se fixe l’État, en matière d’éducation, affirme Andry Rajoelina, président de la République. Une dynamique que la pandémie de coronavirus n’a visiblement pas cassé.

« Notre crainte est qu’à cause de la Covid-19, le taux d’inscription ne chute », déclare le chef de l’État, durant la remise de kits scolaires aux élèves de l’école primaire publique (EPP) de la Haute ville d’Antsohihy, hier. Il a, toutefois, ajouté qu’au contraire, les rapports font état d’une hausse du taux d’inscription cette année. Ceci concerne notamment l’éducation de base.

Le président de la République n’a pas donné de chiffres concernant les statistiques pour l’année scolaire 2020-2021. Il a juste souligné que la suppression du paiement du droit d’inscription aurait boosté le taux d’inscription. Revenant à l’objet de l’événement à l’EPP Haute-ville, le locataire d’Iavoloha a ajouté que la distribution de kits scolaires est une autre manière d’alléger la charge des parents.

Outre les fournitures scolaires classiques, des gourdes et surtout des livres ont été remis aux écoliers. La mise à disposition d’ouvrages pédagogiques à tous les niveaux est l’une des solutions mises en avant par l’État pour rehausser le niveau de l’éducation. Un point souligné par Andry Rajoelina, durant la remise de kits scolaires aux élèves de la Zone d’administration pédagogique (ZAP) d’Anahidrano, mercredi.

Hier, à Antsohihy, le Président a voulu attiser la motivation des écoliers, surtout ceux qui préparent l’examen pour le Certificat d’étude primaire élémentaire (CEPE). Andry Rajoelina a annoncé qu’en collaboration avec le gouvernement indien, les trois meilleurs de chaque circonscription pédagogique au CEPE, auront chacun une bicyclette. « Pour conclure, je voudrais juste vous dire de bien travailler, car les études, la connaissance constituent les plus précieux des héritages », déclare-t-il en s’adressant aux écoliers.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi