Accueil » Actualités » Coopération internationale – L’extradition d’un Roumain remise en question
Actualités

Coopération internationale – L’extradition d’un Roumain remise en question

Tourmente judiciaire. Des décisions justifiant la remise aux autorités roumaines en 2019 du demandeur d’asile Radu Mazare Stefan sont maintenant jugées irrégulières, selon un jugement contradictoire rendu en matière civile en premier ressort du 7 septembre.

À la lumière de cette audience publique, des voies de fait et une violation des articles de la loi relative à la coopération internationale en matière pénale ont été évoquées. Des actes du parquet d’Antananarivo qui avaient autorisé le déplacement des fonctionnaires roumains pour escorter Radu Mazare vers son pays d’origine et donné ordre au chef d’établissement pénitentiaire d’Antanimora de l’extraire de la prison, ont été déclarés illégaux.

Le tribunal de première instance d’Antananarivo remet, de ce fait, les parties à la situation antérieure à l’extradition.

Radu Mazare était maire de Constanta en Roumanie de juin 2000 à mai 2015. Il avait affirmé avoir été sous pression politique de tous les côtés, la raison pour laquelle il avait cherché asile à Madagascar fin 2017. Il avait été condamné à des peines de prison pour attribution illégale de terres appartenant à l’État et pour corruption. Les autorités roumaines ont alors réclamé son extradition, processus qui a été jugé irrégulier.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi