Accueil » Culture » Célébration du 14 octobre – Les fabricants des lampions se préparent
Culture

Célébration du 14 octobre – Les fabricants des lampions se préparent

Des artisans espèrent une célébration à grande pompe de la date du 14 octobre.

A un mois de la célébration de la date du 14 octobre, les fabricants de lampions démarrent leurs activités. Les artisans commencent à se mettre au travail « pour ravitailler le marché pour la prochaine fête ». Jean Louis Rakotoarisoa, un père de famille habitant Amboditsiry, investit pour la fabrication de lampions puisque « il a été déjà promis qu’une fête en grandes pompes aura lieu le 14 octobre pour remplacer la fête de l’indépendance reportée à cause de la pandémie du coronavirus ».

Chaque année, les artisans débutent leurs activités vers le mois de septembre ou octobre pour préparer la fête de l’indépendance de l’année suivante. Cette fois, il ne disposent plus que d’un mois pour accueillir la date du 14 octobre. Or, le problème c’est qu’ils ne sont pas sûrs de l’organisation de cet événement. Aucune information officielle n’est confirmée jusqu’à présent sur le déroulement de la célébration. Le silence des autorités sur ce sujet présente déjà pour eux un mauvais présage. « Certains artisans sont réticents et n’osent pas investir de peur que le programme soit de nouveau annulé. Tandis que l’achat des matériels comme le papier, les fils de fer, les aciers ainsi que le salaire des mains d’oeuvre nécessitent un important budget », explique Razafimahatratra, fabricant.

La fabrication de lampions est un métier à part entière. L’activité procure des revenus pour plusieurs mains d’oeuvre. Des familles ont hérité de l’expérience de leurs parents. La production se fait pour garder d’une part le « vita malagasy » et de l’autre pour satisfaire les fidèles clients qui passent chaque année les commandes auprès des artisans. Ce sont les associations, les entreprises et les départements ministériels qui achètent les produits. Cependant, le préjudice de la Covid-19 affecte le secteur en perturbant le marché depuis le confinement à la veille du 26 juin.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi