Sport

Rallye – Tour de Tanà : Fred et AT enchaînent avec un deuxième succès

Et de deux pour Fred Rabekoto et Andry Tahina Andrianjafy (Subaru Impreza N4). Après avoir remporté le Rallye du Boeny, en août, ils ont enchainé avec le Tour de Tana, hier.

Une victoire acquise au terme d’une bagarre mémorable avec les frères Randria­narivony (Subaru Impreza R4). À l’issue des quatre premières spéciales de samedi, Fred et AT possédaient 4sec d’avan­ce sur Rivo et Ando. Hier matin, ces derniers ont cravaché pour signer les deux premiers scratches de l’éta­pe 2.

Le suspense était alors à son comble, quand l’équipage de la Subaru n°7 a signé un chrono canon dans l’ES9, soit 7min 25,3sec, contre 7min 35,2sec pour les Randrianarivony.

À l’entame de la dixième et dernière épreuve chronométrée, Fred et AT disposaient d’une avance de 5sec, qu’ils ont maintenue jusqu’à la fin. Et ce, puisque les deux équipages ont réalisé le même temps au terme de cette Power Stage, soit 8min 26,0sec. « Dans la matinée, quand ils nous ont dominés, on était un peu découragés, vu que leur voiture est nettement plus puissante surtout dans les montées. Mais dans la spéciale d’Imerikasinina, on s’est bien repris et on a retrouvé le moral. C’était l’un des meilleurs rallyes que j’ai disputés jusqu’à aujourd’hui, avec une bagarre à coup de secondes comme en WRC. Un vrai régal », s’est exclamé Fred à l’arrivée finale.
Ainsi donc, Rivo et Ando ont dû se contenter de la deuxième place. Ils tenteront de se refaire au Rallye Internationale de Madagascar, dans un mois, sur les pistes de Moramanga où ils sont intouchables à chaque fois.
Le podium a été complété par les Rakotomalala (Subaru Impreza N4). Un résultat décroché grâce à leur courage et leur persévérance, malgré les nombreux soucis rencontrés ce weekend, comme les trois crevaisons dont ils ont été victimes.

Chez les tout-terrains, Haja Danielson et Rivo Rabe­riaka (SsangYong Musso T2) l’emportent, en terminant cinquièmes du général. Ils devancent de trois petites secondes Teddy Rahamefy et Herman Ratsimbarisoa (Ford Ranger T2).
Quant aux vainqueurs chez les deux-roues motrices, ils se trouve au dixième rang. Il s’agit d’Anjaniaina Rakotoarisoa et Tsito Rafam’Andrianjafy (VW Golf M11). Fait marquant dans cette catégorie, Koloina Rakotomalala, leader du championnat « pilotes 2RM traction » et naviguée par Sonia Rakotonirina (Citroën Saxo M10) est partie à la faute dans la Power Stage.