A la une Sport

Rallye du Boeny : Rivo et Ando en tête

Avantage à Rivo-Ando, à l’issue de la première journée du Rallye du Boeny. Fred-Andry Tahina ainsi que Sitraka-Rado sont en embuscade, derrière.

Scratch dans l’ES2 et première place du classement général pour les frères Randrianarivony (Subaru Impreza R4). Rivo et Ando sont en tête du Rallye du Boeny, à l’issue de la première journée d’hier. Ils ont bouclé les trois épreuves spéciales de l’étape 1 en 13min 22,8sec. Leur régularité a été récompensée, même s’ils n’ont signé qu’un seul chrono de référence.

Auteurs de deux scratches à l’issue des ES1 et ES3, Fred Rabekoto et Andry Tahina Andrianjafy (Subaru Impreza N4) occupent la deuxième position, avec un cumul de 13min 24,6sec. Les précieuses secondes qu’ils ont perdues dans l’ES2, les ont empêchés de prendre le fauteuil de leader. Le top 3 est complété par les Rakotomalala. Sitraka et Rado (Subaru Impreza N4) sont en embuscade, avec un cumul de 13min 26,2sec. Les trois premiers se tiennent en moins de quatre secondes. Ce qui promet une belle bataille en perspective.
Derrière, notons les bonnes performances de Haja Danielson et Rivo Raberiaka (SsangYong T2). Avec deux scratches, ils mènent chez les tout-terrains. Ils ont terminé les trois épreuves d’hier en 13min 53,2sec.

Face avant détruite

Toujours à propos des pick-ups, la sortie de route spectaculaire de Davonjy et Tsilavo figure aussi parmi les faits marquants de cette première journée. La face avant de leur Foton Tunland a été sérieusement endommagée. Fort heureusement, l’équipage est indemne malgré la violence du choc. L’abandon était inévitable. Autres coureurs à avoir connu une mésaventure, hier, Olivier et Haingo Ramiandrisoa. Problème d’embrayage sur leur Citroën C2 et de longues minutes concédées dans la première spéciale.

Ce jour, les concurrents encoreengagés dans cette quatorzième édition du Rallye du Boeny s’attaqueront à cinq épreuves chronométrées. L’ES6 de deux kilomètres, sur le circuit A de Belinta, a été annulée, alors qu’il devait y avoir six spéciales au programme. La distance des ES à boucler passe donc de 52,82 km à 50,82 km. À cela s’ajoute une quarantaine de bornes de liaison.