Accueil » A la une » Carburant – L’État reçoit une offre à bas prix pour le baril de pétrole
A la une Politique

Carburant – L’État reçoit une offre à bas prix pour le baril de pétrole

Le Président Rajoelina, hier à Mandoto.

Une offre à 89 dollars le baril de pétrole. C’est une des informations confiées par Andry Rajoelina, président de la République à Mandoto, hier.

Le déplacement dans le district de Mandoto, région Vaki­nankaratra, est la première sortie publique du locataire d’Iavoloha, à l’issue de l’application des nouveaux prix du carburant. Une décision suivie d’un contexte économique pesant, avec la hantise d’une flambée du coût de la vie. Déjà des transporteurs urbains, à Antananarivo, se rebiffent. Ils refusent de se conformer aux tarifs de 600 ariary, pour le ticket du Taxi Be, décidé avec le Chef de l’état, himself, pourtant.

Andry Rajoelina ne pouvait pas taire la question des prix à la pompe durant son escapade d’hier. “Il n’y aura plus de hausse du prix du carburant”, affirme sans ambages le Président de la République. Le fait que l’État a trouvé un fournisseur prêt à lui vendre le baril de pétrole à un prix sensiblement en-dessous de celui affiché par le cours du marché mondial explique les propos présidentiels d’hier, vraisemblablement.

Lorsque les nouveaux prix du carburant ont été officialisés, à l’issue des négociations avec les pétroliers, des pistes de solution ont été avancées afin d’éviter une nouvelle hausse. Trouver des fournisseurs qui accepteraient de vendre le baril du pétrole à un prix plus bas que le cours sur le marché mondial en fait partie. Après la déclaration du locataire d’Iavoloha, hier, à Mandoto, il semble que ce point n’a pas été soulevé de façon anodine.

L’offre à 89 dollars le baril du pétrole a été reçue durant la période où l’Etat et les pétroliers étaient en pleine négociation. Selon Andry Rajoelina, les pétroliers ont basé leur calcul pour la hausse à appliquer sur un prix du baril de pétrole de 117 dollars. “Je leur ai demandé de le faire sur la base de 100 dollars. Je me suis engagé à chercher des fournisseurs de pétrole qui accepteraient de nous vendre le baril à moins de cent dollars. Alors que les négociations étaient encore en cours, nous avons reçu une offre pour l’achat du baril à 89 dollars”, raconte-t-il.

6 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Et la transparence pour l’identité du pays fournisseur ? Dans ce contexte de la guerre en Ukraine et la situation géographique de ce pays il n’y a que deux possibilités : les pays du golfe donc bonjour les terres arables et l’or en échange et si c’est la Russie avec ce soutien implicite à Poutine donc les îles éparses comme monnaie d’échange…

    • De toute façon il ne faut espérer que MADAGASCAR ne sera pas un pays en voie de développement vue la situation actuellement ça commencer depuis la 2ème République révolutionnaire alors qu’il n’a jamais été dans le Djebel encore moins dans le Maquis les souffrances ils ne connaissent pas tous les anciens Présidents successifs même Mr Zafy qui été désigné par le socialiste Français à l’époque après la chute du communisme pour débarrasser Mr Ratsiraka . Quand a Mr Rajoelina il s’habille à la MAO mais il n’a jamais la grande marche on l’appelle Mr HO il n’a jamais dans le MAQUIS donc LE PEUPLE restera appauvri

  • Les «  mpivarotra tanindrazana  » ne reculent devant rien pour assouvir leur soif de perdurer au pouvoir ! Même La Norvège pays producteur de pétrole vend très cher l’énergie fossile à ces citoyens . Un état qui opte pour la contrebande trompe son peuple et sera mis au ban de la communauté internationale !

    • Salama namako ô,
      Marina ve sa tsia ny voalazanareo tsirairay ireo? Asa! ACHA O! Na izany na tsy izany mahagaga sy mahatalanjona ihany fa tampoka be no nahitana vahaolana. Mahafaly satria hampihena ny fangirifirian’ny vahoaka malagasy kanefa mahasorena satria ny ambadik’izao mety ho « KKB » (aza tsiny e). Asa e, olona matahotra an’Andriamanitra ny mpitarika ka inoako fa ..
      Andriamanitra ho’a tsy azo fitahina satria mandinika ny voa sy ny fo fa ny olombelona azo entina mitsangatsangana.
      Mahereza e.

  • Hé? Quellequ’un mysterieux « brade son petrole »? Mais ce genereux donateur ca ne peut etre Poutine, et son petrole ruSSe ne vaux que 65$ aur marché. Il t’arnaque encore, Rajoelina !

    Faites attention de ne pas prendre par l’arriere; ne tournez jamais le dos à Poutine, il ont profitera !
    C’est comme ça, si on a des violeurs d’enfants comme « bons amis ». Surtout ne te baisse pas, ne ramassez pas la savonette…..