Accueil » A la une » Imerintsiatosika – Une nouvelle prison pour les grands criminels
A la une Politique

Imerintsiatosika – Une nouvelle prison pour les grands criminels

Une  prison  construite  en  béton  est  installée  à  Fonenana  Imerintsiatosika.

Le nouvel établissement carcéral d’Imerintsiatosika est en cours de construction. Les travaux devront s’achever vers le mois de novembre.

Une nouvelle maison de force du même acabit que celle de Tsiafahy est en cours de construction dans le fokontany de Fonenana, situé à trois kilomètres de la ville d’Imerintsiatosika. L’infra- structure résoudra le problème de la surpopulation carcérale dans plusieurs prisons à Madagascar. C’est ce que le ministre de la Justice, Johnny Richard Andriamahefarivo a indiqué lors de la visite de chantier sur place, mardi.

« La nouvelle prison est destinée entre autres, à accueillir les grands criminels des prisons de tout Madagascar », a fait savoir le garde des Sceaux. La prison d’Imerintsiatosika sera l’une des réalisations marquantes depuis le retour de l’indépendance dans l’histoire de l’administration pénitentiaire.

Aux normes

Le nouveau site peut accueillir cinq cent détenus. Une capacité d’accueil assez limitée face à l’entassement des détenus dans les maisons de force ou les maisons centrales.

Presque toutes les prisons sur le territoire sont dans un état piteux. Les bâtiments sont vétustes, les conditions carcérales difficiles. Mais à entendre le ministre de la Justice, ce sont les « grands criminels » qui seront transférés dans ce bâtiment aux normes à Imerintsiatosika. Mais il n’a pas été précisé si cela ne concernait que les sites surpeuplés comme celui d’Antanimora. Bien que la nouvelle infrastructure se réfère à une maison de force, « le transfert des détenus serait réglementé selon la gravité des infractions commises», explique un juriste.

Et selon les infractions, les détenus d’une maison centrale pourraient-ils être transférés dans une maison de force ? La question se pose. En tout cas, plusieurs bâtiments carcéraux destinés au désengorgement des prisons sont en cours de construction, projets réalisés par le ministère de la Justice. Pour ne citer que la maison de force à Kelivondraka Ihosy, une maison centrale à Fianarantsoa et une autre à Sambava.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi