Region

Mahajanga – Le nouveau receveur Max Zafisolo installé

Max Zafisolo, le nouveau receveur des douanes dans  la capitale de Boeny.

Accroissement des rendements avec un taux de réalisation des objectifs annuels de recettes jusqu’à 110%, et réduction à 50% des infractions liées à l’inexécution des engagements souscrits en matière de régime économique et de transit constatées ces trois dernières années. Cela figure dans les objectifs de la Convention que le nouveau receveur des Douanes de Mahajanga, l’Inspecteur Max Zafisolo, a signé vendredi. C’était lors de la cérémonie de son installation et de sa prise de fonction au siège de la Douane à Mahajanga.
Le directeur général, le Dr Ernest Lainkana Zafivanona, initiateur de la convention, l’a également signée. Le document comporte quatre articles portant sur plusieurs points. Ces engagements seront considérés au cours d’un trimestre. « La mission est très importante et nécessite beaucoup d’efforts. Il faut garder le rythme et continuer les efforts déjà entrepris ; tous les secteurs sont dépendants les uns des autres. La collaboration avec les partenaires sera à entretenir et à préserver. Les Barea sont une raison de fierté nationale, nous devrons faire comme eux aussi. Aussi dirai-je « alefa Douane » car elle contribue au développement durable de l’économie », souligne le DG, lors de son intervention.
Si les résultats escomptés ne sont pas atteints, le receveur serait frappé de sanction, un avertissement en premier lieu. Pour un troisième échec au bout de trois trimestres consécutifs, le receveur sera convoqué par le Directeur général pour un entretien. Pire encore, si les valeurs cibles des indicateurs spécifiés ne sont pas atteintes au cours d’une année ou quatre trimestres consécutifs, le receveur qui n’a pas rempli ses engagements, fera l’objet d’une affectation. En revanche, une récompense sera étudiée par la direction des Ressources humaines et de la formation pour ceux qui obtiendront de bons résultats.
Max Zafisolo n’est pas nouveau dans le métier car c’est fort de ses vingt ans d’expériences, qu’il a signé la convention d’objectifs l’engageant à réaliser les indicateurs assortis des valeurs cibles. « La Douane est la première à s’orienter vers l’informatisation. On peut dire que la professionnalisation dans le métier est un atout », affirme-t-il. Il a déjà été receveur des Douanes à Nosy Be (2009-2015) puis à Antsiranana (de 2015 au 22 mai dernier). En 2001, il a était au sein du service des ressources humaines avant de partir pour Antsiranana en tant qu’inspecteur de visite.
Le DG des Douanes a enfin déclaré que l’informatisation favorise l’accélération des services de dédouanement au niveau du port. Il a aussi déconseillé les usagers ainsi que les douaniers à verser dans la corruption, car la tolérance sera zéro.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter