Sport

Jérémy Morel – « J’aurais pu apporter plus »

La CAN laissera un certain goût d’inachevé pour Jérémy Morel. En effet, le latéral de l’Olympique Lyonnais a été touché à la cheville gauche au plus mauvais moment, soit à une semaine du début de la compétition. Conséquence, il a manqué les trois premiers matches, avant d’effectuer deux brèves apparitions contre la République Démo­cratique du Congo et la Tunisie.
« Cette blessure est vraiment mal tombée. J’aurais pu apporter plus pour l’équipe. Il fallait garder ma frustration à l’intérieur et se concentrer sur le principal objectif qu’était la réussite de l’équipe », regrette-t-il. Et cette réussite a été au rendez-vous, puisque les Barea ont donc atteint les quarts de finale et qu’ils ont été élevés au rang de Chevalier grâce à leurs performances.
« On se concentre sur le sportif. On sait qu’on peut véhiculer une image positive du football. Quand on joue, on ne pense pas à ce genre de récompense. On ne s’attendait pas à ce qu’on soit décoré. Mais avec le recul, on se rend compte de nos performances et des moments forts qu’on a vécus », lance-t-il à ce propos. À trente-cinq ans, Morel fait partie des joueurs les plus âgés de l’effectif malgache à la CAN.
Mais malgré son âge avancé, il entend encore poursuivre l’aventure avec les Barea : « Je serai toujours présent, tant que le coach me convoque. Je serais honoré de continuer ».