Accueil » Magazine » Boeny – Port de masque obligatoire à partir de mercredi
Magazine Santé

Boeny – Port de masque obligatoire à partir de mercredi

Les membres du Centre de commandement opérationnel Covid-19 de la région Boeny ont tranché, après l’extension de l’État d’urgence sanitaire à Madagascar, annoncée par le président de la République, Andry Nirina Rajoelina, dimanche.

« Désormais, le port de masque est exigé voire obligatoire pour tous les habitants, même les automobilistes seuls au volant, et surtout les piétons. La sensibilisation expirera demain mercredi, et aussitôt, les sanctions tomberont contre les récalcitrants, selon l’arrêté annexe n° 07/ 2020 sur les Travaux d’intérêt général, dont le nettoyage des toilettes publiques, l’entretien des jardins publics ainsi que le balayage des rues et tant d’autres travaux. L’objectif est de conserver le zéro décès du Covid 19 à Mahajanga », tranche le préfet de Mahajanga, Lahanaina Fitiavana Ravelomahay, lors de la réunion du CCO Boeny hier, au Centre de documentation de la DRSP à Mahabibo-kely.

La vie a repris son cours normal à Mahajanga, depuis hier. Pour le président du CCO Boeny, cela signifie que les bureaux seront tous ouverts aux horaires prévus. « Les huit heures de travail doivent être remplies tant pour le secteur public que privé, le matin de 8 heures à midi et l’après-midi de 14 heures à 18 heures, sauf pour ceux qui sont autorisés à passer outre l’organisation habituelle. Toutefois, les fêtes et manifestations de plus de cinquante personnes demeurent interdites ainsi que les compétitions sportives, sauf les entrainements. Le couvre-feu est levé », ajoute-t-il.

Les gestes-barrières et les protocoles sanitaires sont maintenus dans les bars et restaurants. Les cours pour les classes intermédiaires sont encore vaqués. Seules, les classes d’examen continuent de préparer les élèves. « Une descente inopinée sera effectuée dans les établissements qui ne respectent pas les gestes-barrières et les protocoles sanitaires. Ceux qui continuent de donner des cours aux classes intermédiaires, risquent la fermeture définitive », avertit le directeur régional de l’Éducation nationale, l’enseignement technique et professionnel de Boeny, Jean-Rémi Randriamiandrason. La ministre de l’Éducation nationale par intérim a confirmé par téléphone la décision concernant la reprise des classes ultérieurement.

Par ailleurs, le transport des passagers vers la capitale reste encore fermé au trafic. Une grande déception pour les opérateurs du secteur et les coopératives nationales. Enfin, les plages et les baignades en mer restent strictement interdites jusqu’à nouvel ordre.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi