Accueil » Economie » Electricité – La Jirama appuyée par la Banque mondiale
Economie

Electricité – La Jirama appuyée par la Banque mondiale

Un soutien additionnel de 40 millions de dollars pour le projet PAGOSE est annoncé afin de soutenir le plan d’amélioration de la Jirama.

Améliorer la gouvernance et le fonctionnement du secteur de l’électricité. C’est l’objectif de l’appui additionnel de 40 millions de dollars pour le Projet d’amélioration de la gouvernance et des opérations dans le secteur de l’électricité (PAGOSE). Un crédit de la Banque mondiale, qui soutiendra davantage la performance du secteur de l’électricité en fournissant une assistance technique supplémentaire, pour assurer la mise en œuvre complète du plan d’amélioration des performances de la Jirama, préparé en 2016, en particulier la restructuration organisationnelle de la société publique. « Bien que Madagascar ait réalisé ces derniers mois des progrès encourageants pour accroître la performance dans le secteur de l’électricité, des efforts doivent être consolidés et intensifiés pour améliorer la performance financière et opérationnelle de la JIRAMA et la transition vers les énergies renouvelables », a déclaré Coralie Gevers, responsable des opérations de la Banque mondiale pour Madagascar. « Le gouvernement a montré son engagement à transformer le service public d’électricité ; nous sommes également déterminés à l’accompagner dans cette lancée. Ce projet est un élément essentiel de l’engagement à long terme de la Banque mondiale pour relever de manière holistique les défis du secteur de l’énergie à Mada­gascar », ajoute-t-elle.

Modernisation
Le projet PAGOSE, lancé en 2017 est financé initialement à 65 millions de dollars. Une partie de ce finance- ment sert à l’amélioration de la planification et de la viabilité financière du secteur électricité en considérant des points tels que l’élaboration d’un Plan de développement à moindre coût (PDMC), la réalisation d’une étude tarifaire, l’élaboration d’une stratégie d’électrification ou encore le renforcement de capacité en matière de planification.

1.25 millions de dollars se rapportent à l’amélioration de la performance opérationnelle et de la gestion de la JIRAMA dans la mise en œuvre d’un programme de protection de revenu sur huit mille gros clients, représentant environ 60% des revenus de la JIRAMA. Le troisième volet de ce projet PAGOSE se chiffre à 48,62 millions de dollars et concerne les investissements dans l’amélioration de la fiabilité de la fourniture d’électricité dans les zones du projet.

La Banque mondiale souligne dans le communiqué que « seulement 15% de la population avaient accès à l’électricité en 2016 (39% en milieu urbain et périurbain et environ 5% en milieu rural) et le rapport Doing Business 2017 indique que Madagascar est classé 185e sur 190 pays, avec des demandes qui attendent en moyenne quatre cent cinquante jours pour obtenir une connexion électrique ». Le projet est ainsi indiqué financer, en outre, la modernisation du centre de dispatching et des systèmes d’automatisation de réseau de la Jirama ainsi que la réhabilitation et le renforcement des réseaux de distribution.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter