A la une Social

Hôpital de Soavinandriana – Mesures sanitaires strictes à la réouverture des urgences

Les  consultations  externes  continuent  au  Cenhosoa à  partir  de  ce  jour.

Le service d’urgence de l’hôpital de Soavinandriana reprendra. Toutes les mesures sanitaires ont été renforcées.

Prudence. Les responsables auprès du centre hospitalier de Soavinandriana sont stricts suite à une présence de cas suspects de coronavirus dans cet hôpital. Durant deux jours, le service de l’urgence a été fermé, afin de prendre toutes les mesures nécessaires, pour éviter la contamination de cette maladie dans un lieu d’hospitalisation. Le service reprendra après une désinfection profonde de tous les coins des bâtiments. L’entrée et la sortie des personnes sont également surveillées de près.

Dès l’entrée, les gens sont priés de descendre de la voiture pour la prise de température et le lavage des mains avec du gel désinfectant. Des désinfectants sont également pulvérisés sur les chaussures. L’entrée tout comme la sortie de l’hôpital est strictement surveillé, le système de tri est renforcé afin d’éviter les allées et venues dans l’hôpital.

Résultat de test

« Les mesures barrières doivent être respectées entre les médecins traitants et les patients. Le tri des patients sera de rigueur. Ceux qui présentent des signes suspects de coronavirus seront déplacés dans un autre lieu. Après ils pourront passer au deuxième tri dans le service qui les prendra en charge selon leur maladie. Aucun visiteur ne doit entrer dans l’enceinte sauf ceux qui apportent les nourritures des malades », affirme général Tonia Josoa, directeur technique de Cenhosoa.

Un cas suspect a été détecté au sein de l’hôpital selon ce directeur. Les personnels de l’hôpital qui ont été en contact avec lui, ont temporairement cessé de travailler. « Le service d’urgence a été suspendu temporairement jusqu’à ce que la décontamination soit effectuée. Tous les personnels de l’hôpital ayant été en contact avec le cas suspect ne pouvaient être testés au même moment que ce dernier. Ainsi, ils ont juste été renvoyés chez eux pour être confinés jusqu’à ce que le résultat de test de cette personne soit connu. Si c’est positif, alors on procèdera également au test de tout le personnel de l’hôpital. Si c’est négatif, ils reviennent travailler », explique-t-il. Ce cas suspect a été transféré à l’hôpital d’Anosiala. Pour toutes les évacuations hospitalières, les malades ont dû être transférés dans d’autres hôpitaux.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter