Faits divers

RN7 – Ankaramena -700kg de cannabis interceptés

Des centaines de kilos de cannabis ont été dissimulées dans cette citerne.

Environ sept cents kilos de cannabis cachés dans un camion-citerne ont été saisis sur la RN7, à Ankaramena, hier .

C’est sans doute la plus grosse saisie de cannabis réalisée dans le district d’Ambalavao, cette année. Trente sacs, soit sept cents kilos, valant plusieurs millions d’ariary, ont été interceptés à bord d’un camion-citerne, sur la RN7, à Ankaramena, hier à 5h du matin. Le soir, trois commissionnaires dont le chauffeur, étaient toujours en garde-à-vue au poste avancé de la gendarmerie locale.

Les fins limiers ont été informés à l’avance de leur passage pour dresser aussitôt un barrage. Le camion, s’étant approvisionné en carburant à Ihosy, pour repartir ensuite vers Fianarantsoa a été immobilisé à la barrière de contrôle pour être passé au peigne fin. De leur côté, les commissionnaires, dont une femme, n’ont exercé aucune résistance. Du coup, la fouille a mené à la découverte de centaines de kilos de stupéfiants hermétiquement emballés et dissimulés dans le grand réservoir de liquide inflammable. Cette citerne était déjà vidée d’hydrocarbure. Extraits de l’intérieur, les sacs ont encore été noircis par le résidu du produit pétrolier.

Ils sont à présent confisqués dans les locaux de la gendarmerie d’Ankaramena en attendant la clôture de l’enquête. Jusqu’ici, leur véritable propriétaire reste inconnu, mais ils auraient été destinés à de gros clients dans la capitale, d’après les informations filtrées au compte-gouttes.

Mis en fourrière
Pour les mandataires, ils ont été mis aux arrêts pour possession, complicité et trafic de stupéfiants. Les enquêteurs tentent de mieux cerner et d’identifier leurs personnalités. Si leur garde-à-vue n’est pas prolongée, pour les besoins de l’enquête, ils devraient être traduits devant le Parquet, à la fin de cette semaine, explique la gendarmerie. Leur camion a été mis en fourrière.

« Ce coup de filet prouve le tissage de renseignements fructueux relatifs aux opérations de renforcement de sécurité et de patrouille sur la route nationale engagées par les forces de l’ordre, de jour comme de nuit », précise un officier subalterne. Pas plus tard qu’en février, une cargaison de trois cents kilos de cannabis a été interceptée à Ihosy. C’était toujours un camion-citerne qui la transportait lors de son retour vers Antananarivo après avoir ravitaillé Toliara en carburant.

 

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Et bien qui disait déjà que les force de l’ordre ne fasse pas bien sont travail et que le gouvernement en fait partie de la raison pour laquelle celui-ci se présente ? Et bien en tout cas bien voilà qu’il en interceptés du cannabis qui détruit la plupart des jeunes malgaches actuel !