Culture

Festival – Un événement mise sur le côté jardin

L’équipe de l’AFT et Rola Gamana, lors de la conférence de presse pour annoncer les prochains événements qu’ils organisent.

Le « Festival des jardins » grossit le rang des événements dans la capitale. Il met l’accent sur la responsabilité environnementale et citoyenne.

Conscientiser. La tenue très prochaine de la première édition du « Festival des jardins » a été annoncée officiellement, hier matin, à l’Alliance française d’Antananarivo (AFT). Développer la conscience de tout un chacun en matière environnementale et citoyenne s’inscrit dans l’objectif de cette organisation.
Du 23 au 25 mai, plus de trente stands regrouperont les professionnels du domaine du jardinage à l’AFT. Outre le côté festif, rencontre, partage, et solidarité, le Festival des jardins ralliera aussi un mouvement mondial, celui de l’agriculture urbaine. Cela permettra de renouer un lien avec la nature. Des séances gratuites d’initiation aux nouveaux procédés comme la permaculture, le compostage, mais aussi sur la manière de recycler les déchets ménagers se tiendront durant l’événement, parallèlement aux actions de sensibilisation sur l’environnement et la nature menées par des organismes comme l’Univers Vintsy et Greener Madagascar.

« Le Festival des jardins permettra de découvrir l’intérêt d’améliorer son environnement et sa qualité de vie à travers le respect de la nature. On aimerait aussi mettre en avant, au-delà de l’aspect agréable, la conscience qu’on doit avoir sur la responsabilisation environnementale et citoyenne. Et cela fait partie des objectifs de l’Alliance française », stipule Jean-Paul Clément, directeur général de l’Alliance française, l’entité organisatrice de l’événement.

Fête des mères
L’entreprise Harena Voninkazo participera à ce festival. Spécialisée dans l’horticulture, elle travaille sur les espèces de légumes, de fruits et de fleurs existants à Madagascar. « Nous allons attirer l’attention du public sur l’anthurium géant qui est en voie de disparition. Ce sera aussi l’occasion de faire plaisir aux mères de famille en leur choisissant des plantes à l’occasion de leur fête », précisent Hajatiana Rakotomanga et Stephania Miarosata, à la tête de cette entreprise qui fait vivre une vingtaine d’employés.
Le Festival des jardins travaille à l’émergence d’une action éponyme pour l’ensemble du réseau des alliances pour 2020.